Faut-il acheter les trois plus fortes baisses du SBF 120 ?

le
2
Les actions Areva, Gameloft et CGG ont perdu plus de la moitié de leur valeur depuis le début de l'année. (© DR / Gameloft / CGG)
Les actions Areva, Gameloft et CGG ont perdu plus de la moitié de leur valeur depuis le début de l'année. (© DR / Gameloft / CGG)

(lerevenu.com) - Depuis le début de l'année, le CAC 40 abandonne 4,7%. Le SBF 120 a suivi un parcours similaire. Il recule de 3,6% sur la période. Mais cette légère baisse masque d'importantes disparités entre, par exemple, l'incroyable performance de Genfit (+245%) et celle de Gameloft dont le titre s'est effondré de 62% depuis le 1er janvier. Dans ce contexte, il peut être tentant de jouer un rebond des mal-aimés du marché. D'autant plus que ces actions subissent une pression en fin d'année due au phénomène de «l'habillage de compte» («window dressing»). Les gérants ont tendance à vendre les actions qui ont le plus baissées sur l'année pour ne plus les avoir en portefeuille lors de la présentation de leur bilan annuel. Malgré cet effet technique susceptible d'entrainer un rebond début 2015, Le Revenu reste prudent sur les trois lanternes rouges du SBF 120 en 2014.

Bloc "A lire aussi"

1) Gameloft : -62% en 2014

Après une chute de 65% depuis son pic annuel du mois de janvier, l'action de l'éditeur de jeux vidéo pour mobiles peut sembler bon marché. La capitalisation boursière de 250 millions d'euros représente 17,4 fois le profit net estimé pour 2015, contre une moyenne historique de 25 fois. Mais cette sous valorisation est illusoire puisque le cours de Bourse actuel correspond à un plus-bas depuis fin 2009. Le statut de valeur de croissance du

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le mercredi 17 déc 2014 à 10:37

    La réponse est clairement non pour gameloft : un PER de 17 quand des sociétés matures et rentables ont un PER de 5 est une pure spéculation et il faut absolument rester à l'écart (un ticket de Loto a plus de chance d'être gagnant qu'un investissement dans Gameloft). CGG et AREVA même combat!!! Le management de ces sociétés a tout fait pour couler le cours de bourse et il ne faut donc surtout pas acheter ses actions tant que l'équipe actuelle n'a pas été virée!

  • c.debarg le mercredi 17 déc 2014 à 10:08

    hélas ce n'est pas toujours vrai , ce sont des bulles qui se dégonflent si l'on prend gamelolt comme exemple le per de 25 était trop haut , pour 17 il est peut être raisonnable ; et encore !il faut qu'il tienne ses promesses pour l'an 2015