Faut-il acheter de l'or ?

le
6
Le regain d'intérêt pour l'or se vérifie par la collecte des fonds indiciels, gagés ou non par des stocks d'or physique. (© DR)
Le regain d'intérêt pour l'or se vérifie par la collecte des fonds indiciels, gagés ou non par des stocks d'or physique. (© DR)

Le réveil de l’or est incontestable. Le 11 février, le prix de l’once a gagné 4,5%, inscrivant un plus-haut à 1.260,80 dollars en séance, son niveau le plus élevé depuis février 2015. Des prises de bénéfices l’ont certes fait revenir à 1.203,40 dollars le 16 février, mais à un prix encore supérieur au seuil symbolique des 1.200 dollars. En réalité, l’or est subitement sorti de sa torpeur au tout début janvier, affichant depuis un rebond d’environ 15% en dollars.

Retournement de tendance

Ce regain d’intérêt pour l’or se vérifie par la collecte des fonds indiciels, gagés ou non par des stocks d’or physique. ETF Securities, l’émetteur de trackers sur matières premières, a ainsi enregistré le 9 février dernier son plus gros volume historique de souscriptions de parts d’ETF indexés sur le prix du métal jaune (345 millions de dollars). Son Gold Bullion Securities, le plus connu en Europe des placements indiciels adossés à des lingots, a affiché 467,5 millions de dollars de collecte nette la semaine dernière.

Avec un total de souscriptions de 3,86 millions d’on­ces de parts de trackers or depuis le début de l’année en Europe, les statistiques d’UBS traduisent un réel retournement de tendance, après trois années de retraits nets dans ces fonds. 

Une menace qui semble s'estomper pour l'or

Pourquoi ce brusque sursaut de l’once ? Une fois de plus, la clé de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 9 mois

    On achète de l'or pour du TLT, pour l'inimaginable, pour la catastrophe finale......on achète puis on oublie...et au mieux on le vend jamais, ce qui prouvera qu'aucune méga catastrophe n'est arrivée. alors peu importe que le lingot soit à 30.000 ou 40.000...c'est une simple assurance sur l'avenir.

  • brinon1 il y a 9 mois

    peu convaincant.

  • M4007229 il y a 9 mois

    Et pourquoi pas des monnaies virtuelles dans ce cas. Elles sont certes volatiles, mais pas plus que certaines matières premières...

  • isadol15 il y a 9 mois

    La peur monte, l'or monte

  • ppsoft il y a 9 mois

    D'autant que, quand on sait comment se fait le fixing du cours de l'or et qu'il existe un océan d'ETF pour une goutte de matière réelle, on comprend aisément que c'est un marché très "contrôlé" (c'est un euphémisme...). Donc faire des prévisions et donner des conseils est un exercice particulièrement hasardeux. D'ailleurs les AT sur ce cours en général ne valent pas tripette. J'invite donc les lecteurs à la plus grande prudence et à la plus grande circonspection.

  • ppsoft il y a 9 mois

    Je me méfie toujours des conseils en rapport avec l'achat d'or. Les conseillers grand public sont rarement les mieux avisés ni les plus désintéressés. Prudence.