"Faut bien que j'aille faire les courses, sinon on bouffe quoi à la maison ?"

le
0
"Faut bien que j'aille faire les courses, sinon on bouffe quoi à la maison ?"
"Faut bien que j'aille faire les courses, sinon on bouffe quoi à la maison ?"

Parti des tréfonds du football italien, Davide Moscardelli s'est fait connaitre pour ses buts mais aussi son style inimitable avec cette barbe soyeuse qui en a fait une star des réseaux sociaux. Du coup, l'attaquant de Lecce a même lancé une marque à son effigie : Flybeard.

A force de parler de ta barbe, on en oublie que tu es toujours en forme à 36 ans...
J'ai eu quelques problèmes physiques en début de saison, maintenant, je me sens bien, je m'éclate et ce que je veux encore jouer au foot, la passion est intact et j'espère continuer quelques années.

Tu évolues à Lecce qui entre nous n'a rien à faire en troisième division.
Oui, j'espère que cette fois sera la bonne, c'est une ville importante, les gens sont très chaleureux et vivent de football H24. C'est un club avec une grosse histoire, il est temps de remonter.

Tu es recouvert de tatouages, l'un d'entre eux récite "Born in Belgium, made In Italy".
Je suis né à Mons, mais j'y ai vécu seulement quelques mois, car mon père était en mission avec l'aéronautique militaire. Je me suis toujours promis d'y retourner mais je n'ai pas encore eu l'occasion, ce sera une de mes premières destinations une fois à la retraite, ou c'est un coup, j'y finis même ma carrière !

« Je faisais des petits tafs par-ci par-là, j'aidais surtout des potes, même gratuitement, histoire de faire quelque chose »
Tu possèdes le passeport belge ?
Non, j'aimerais l'avoir, il faut que je fasse les démarches, comme ça je serai convocable pour l'Euro !

Tu es un de ceux qui est parti du foot d'en bas pour arriver en Serie A, tu as par exemple évolué en 7ème division jusqu'à 20 ans, quel était ton vrai boulot ?
Vu que j'ai repiqué quelques années, j'ai fréquenté le lycée un peu plus tard que les autres. Ensuite, je faisais des petits tafs par-ci par-là, j'aidais surtout des potes, même gratuitement, histoire de faire quelque chose et de ne pas rester glander à la maison du matin au soir. En fait, je cultivais surtout mon rêve de percer dans le foot.

Photo : la barbe Subbuteo de Moscardelli
Quel a été le vrai tournant de ta…

















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant