Fausses couches : le cas particulier des pertes répétées

le
0
Un examen médical approfondi est nécessaire après trois fausses couches successives.

Certaines fausses couches à répétition sont dues à une incompétence du col utérin, le plus souvent constitutive. «Le diagnostic repose sur le fait que ces femmes font au moins deux fausses couches tardives, vers 4 ou 5 mois, pratiquement sans avoir de contractions. La progestérone diminuerait un peu ce risque. Mais la prévention des récidives passe avant tout par le cerclage du col, très efficace, mais qui supprime les contractions de la grossesse et ajoute un petit risque infectieux», précise le Pr François Goffinet.

Hormis cette situation, la cause va être recherchée à partir de trois fausses couches consécutives: la probabilité d'en identifier une augmente alors, et, si elle peut être traitée, les chances de réussite des grossesses ultérieures vont en être accrues. Comme l'explique le Dr Antoine Torre, «un tiers de ces fausses couches récurrentes se répètent par pure ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant