Faurecia restructure deux sites français

le
0

PARIS (Reuters) - L'équipementier automobile Faurecia, détenu à 57% par le groupe PSA, a annoncé mercredi une restructuration touchant deux de ses sites français, à Evreux (Eure) et à Bains-sur-Oust (Ille-et-Vilaine), afin de répondre à la crise du marché automobile européen.

Les 96 salariés de Faurecia employés à Evreux devraient ainsi être repris par l'entreprise française Terranere SAS, qui prévoit de s'implanter sur le site pour y assembler à partir de fin 2013 des composants pour bicyclettes.

Cette société devrait créer sur le site 50 emplois d'ici la fin de l'année 2014, avec des perspectives de 180 emplois à l'horizon 2016, précise Faurecia dans un communiqué.

Quant au site de Bains-sur-Oust, situé entre Rennes et Vannes, il devrait voir son atelier d'injection et de peinture de pare-chocs transféré vers les sites de Marles-les-Mines (Pas-de-Calais) et de Marines (Val d'Oise) afin de rationaliser cette activité.

Le transfert d'Evreux à Bains-sur-Oust de la production de textiles acoustiques permettra toutefois de limiter à 34 les suppressions de postes sur ce site sur un effectif total de 416, fait valoir Faurecia.

Ces dispositions doivent faire l'objet de consultations avec les partenaires sociaux.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Jean-Michel Bélot, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant