FAURECIA relève ses objectifs 2016

le
0

(AOF) - Au premier semestre 2016, Faurecia a fait état d'un résultat net consolidé à 245 millions d'euros, en hausse de 56 %. Les principaux éléments hors marge opérationnelle sont les coûts de restructuration qui s'élèvent 58 millions d'euros, les coûts nets de financement à 90,8 millions d'euros. Les coûts du premier semestre 2016 incluent un montant de 31 millions d'euros pour le remboursement anticipé des obligations 2016. Les charges financières nettes sont en bonne voie pour être réduites de près de 50 millions d'euros en 2016.

L'Ebitda a progressé de 136 millions d'euros pour atteindre 814 millions d'euros soit une hausse de 20 %. Cette forte progression résulte essentiellement de la hausse de la marge opérationnelle qui augmente de 106 millions d'euros. Cette dernière a atteint 490 millions d'euros, soit 5,1 % du chiffre d'affaires total (6,2 % des ventes à valeur ajoutée), contre 384 millions d'euros et 4 % du chiffre d'affaires total (4,9 % des ventes à valeur ajoutée) en 2015. Elle a bénéficié d'une croissance des ventes en Europe, d'une amélioration significative de la performance industrielle en Amérique du Nord et d'une forte contribution de l'Asie.

Le chiffre d'affaires (total) consolidé de l'équipementier automobile au premier semestre atteint 9,53 milliards d'euros, contre 9,49 milliards d'euros au premier semestre 2015. En organique, le chiffre d'affaires a progressé de 3,4 % par rapport à 2015.

Le cash-flow net s'établit à 205 millions d'euros contre 312 millions en 2015.

Le groupe a enregistré sur le semestre, une croissance organique supérieure à l'évolution de la production automobile en Europe. Cette période a aussi été marquée par une hausse substantielle de la rentabilité en Amérique du Nord et par une forte rentabilité en Asie.

Patrick Koller, directeur général de Faurecia a déclaré : "La bonne dynamique de nos prises de commandes est révélatrice d'une solide croissance future. La conclusion attendue cette semaine de la cession de l'activité extérieurs va nous permettre de nous recentrer sur nos deux priorités stratégiques : la mobilité durable et le cockpit du futur".

Fort d'un premier semestre encourageant et d'une solide performance industrielle, Faurecia a revu à la hausse ses perspectives, annoncées en février 2016. Pour 2016, le groupe table comme prévu sur une croissance du chiffre d'affaires total comprise entre +1 % et +3 % en organique. La marge opérationnelle est elle attendue désormais à au moins 5% contre une première estimation de 4,6-5%. Le cash-flow devrait atteindre au moins 300 millions d'euros alors qu'il était attendu à environ 300 millions.

Par ailleurs, le montant de la cession d'Automotive Exteriors absorbera la quasi-intégralité de la dette nette de Faurecia, a indiqué le groupe.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant