Faurecia: porté par des analystes dithyrambiques.

le
0

(CercleFinance.com) - Étrillé avec l'ensemble du secteur automobile pendant les deux semaines qui ont suivi le vote du Brexit, l'action de l'équipementier Faurecia reprend du poil de la bête : + 26% en un mois, et presque + 4% aujourd'hui, à 35,6 euros ! En effet, les bons résultats semestriels publiés la veille étaient assortis d'un relèvement de prévisions. Et avec la cession de sa branche Extérieurs, le groupe va pratiquement ramener sa dette à zéro. Ce qui lui donnera les moyens de se renforcer dans des créneaux porteurs pour la “voiture du futur”.

Hier matin en effet, l'équipementier automobile dont Peugeot est le principal actionnaire a publié un CA semestriel de 9,5 milliards d'euros, en croissance organique de 3,4%. Taux qui atteint 5% pour les 'ventes à valeur ajoutée', c'est-à-dire sans les monolithes pour pots catalytiques revendus sans marge. Tout en tablant toujours prudemment, pour l'ensemble de 2016, sur une hausse de ses ventes à données comparables de 1 à 3%, le groupe dont Patrick Koller est le directeur général depuis le 1er juillet anticipe maintenant une marge opérationnelle d'au moins 5%, contre de 4,6 à 5% auparavant.

“La bonne dynamique de nos prises de commandes est révélatrice d'une solide croissance future”, a notamment déclaré M. Koller.

Ce qui rend les analystes dithyrambiques, Natixis ayant titré ce matin sa note consacrée à Faurecia : 'impressionnant et prometteur' ! Selon eux, ces comptes 'démontrent à nouveau le succès de la transformation en cours chez Faurecia', qui a réussi à augmenter sa rentabilité partout, même aux Etats-Unis où le terme de la production de la Chrysler 200 le pénalise, et aussi en Chine.

'En précisant que ses prévisions tenaient compte de ces incertitudes et que le carnet de commandes était en croissance, le groupe a rassuré des investisseurs très (trop ?) inquiets sur le secteur dont les fondamentaux restent très solides', ajoutent les spécialistes. Toujours à l'achat sur l'action Faurecia, Natixis a porté sa cible de 40 à 42 euros.

Hier, Oddo avait d'ailleurs confirmé son conseil à l'achat sur la valeur et l'objectif de cours de 47,50 euros. 'En ce qui concerne les résultats, ils sont particulièrement excellents avec une forte contribution de toutes les principales zones géographiques malgré la baisse d'activité aux Etats-Unis et en Chine', écrivent les analystes.

Son de cloche similaire chez Invest Securities : non seulement Faurecia a encore fait mieux que prévu au premier semestre, mais en dépit de incertitudes, “le groupe affiche une forte sérénité sur ses objectifs”, indique le bureau d'études parisien.

“Le groupe admet toutefois que des éléments d'incertitude existent sur le deuxième semestre 2016 et au-delà : 'Brexit' et conjoncture auto en Europe, élections et conjoncture aux Etats-Unis. Pour autant, il affiche une forte confiance sur la résilience de ses objectifs qui sont clairement réaffirmés”, indique une note. Toujours à l'achat sur le titre, Invest Securities vise 48 euros.

Enfin, Société Générale vient lui aussi de se pencher sur le titre, ce qui l'a conduit à conseiller d'acheter un titre qu'il préconisait précédemment de conserver, tout en ciblant non plus 40, mais 42 euros. A en croire les spécialistes, “les résultats du 1er semestre confirment à quel point Faurecia a renforcé son assise et les moyens qui devraient lui permettre de continuer à améliorer progressivement sa rentabilité au cours des trois prochaines années”.

Et SG d'ajouter : “malgré une dynamique de croissance moins favorable en Amérique du Nord et en Asie, Faurecia a montré que sa plus forte priorité donnée aux coûts avait nettement porté ses fruits et a, dans le même temps, profité de la dynamique en Europe pour augmenter sensiblement la rentabilité de son marché domestique.”

Sans oublier que ces comptes “indiquent que la capacité bénéficiaire de Faurecia est plus importante que ce qui est généralement admis.”

D'une manière générale, parmi les 18 analystes qui selon FactSet suivent la valeur, dix sont à l'achat et seulement trois à la vente. L'objectif de cours de cours moyen en date du 25 juillet était de 41 euros. Il est probable qu'il va remonter dans les jours qui viennent, une fois que les nouvelles cibles auront été intégrées par FactSet.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant