Faurecia-Changes, Europe et Asie compensent l'Amérique

le
0

* CA +6,5% au T3, objectifs 2014 confirmés * Faurecia confiant sur l'Europe, prudent sur l'Amérique du Sud * Les effets de changes devraient devenir positifs au T4 (Actualisé avec conférence téléphonique et précisions) PARIS, 16 octobre (Reuters) - Faurecia EPED.PA a fait état jeudi d'une accélération de sa croissance au troisième trimestre, des effets de changes nettement moins négatifs et le niveau soutenu de l'activité en Europe et en Asie éclipsant les difficultés rencontrées en Amérique. L'équipementier automobile, détenu à environ 51% par PSA Peugeot Citroën PEUP.PA , a réalisé sur la période juillet-septembre un chiffre d'affaires consolidé de 4.385,6 millions d'euros, en hausse de 6,5%. A taux de change et périmètre constants, la croissance ressort à 6,8%, alors qu'au premier semestre l'impact négatif des devises avait quasiment effacé la croissance de son chiffre d'affaires. "Au vu de l'impact positif de la réévaluation des devises américaine et chinoise face à l'euro au troisième trimestre, nous pouvons anticiper que l'impact des changes sera positif à partir de septembre et pour la suite", a déclaré Michel Favre, directeur financier du groupe au cours d'une conférence téléphonique avec des analystes financiers. Au quatrième trimestre, il attend désormais un impact positif de 3 à 4%, et un effet négatif ramené à seulement 1% environ sur l'ensemble de l'exercice. En Europe, les ventes de produits du groupe ont augmenté de 9,4%, tirées par la demande pour Renault-Nissan RENA.PA 7201.T et Daimler DAIGn.DE , tandis qu'en Asie, elles ont bondi de 17,8%, portées par la Chine et la demande pour PSA-Dongfeng PEUP.PA 0489.HK . En Amérique du Nord, où Faurecia rencontre depuis plusieurs mois des problèmes de rentabilité, le groupe sous-performe toujours le reste du marché, mais a renoué avec une croissance de 2,9%. En revanche, en Amérique du Sud, "la situation économique continue de se détériorer et les constructeurs révisent fortement à la baisse leurs programmes de production", écrit le groupe dans un communiqué. Les ventes de produits de Faurecia y ont baissé de 17%. Le groupe a confirmé ses objectifs 2014 d'une hausse de ses ventes totales comprise entre 2% et 4% à taux de change et périmètre constants, une progression de sa marge opérationnelle de 30 à 60 points de base et un cash flow net positif. Il a aussi maintenu son estimation d'une croissance de 3 à 4% de la production de véhicules en Europe - Russie incluse - sur l'ensemble de l'année, les volumes actuels restant en ligne avec ceux des deux trimestres écoulés, et l'ajustement des stocks des constructeurs n'étant pas attendu avant décembre. Pour 2015, Michel Favre attend une très légère croissance en Europe et en Amérique du Nord, une petite reprise en Amérique latine malgré des perspectives très incertaines sur le continent, et une croissance de l'ordre de 8% en Chine, comme en 2014 Plastic Omnium PLOF.PA , un des concurrents de Faurecia, a vu quant à lui sa croissance ralentir à 1,2% au troisième trimestre, en raison notamment d'un recul plus marqué de l'activité en France et de la décélération observée en Amérique du Nord. ID:nL6N0SB114 Faurecia a par ailleurs dit qu'il continuerait d'adapter son outil industriel pour réduire ses coûts et accompagner le mouvement des constructeurs vers les marchés émergents, sans plus de précisions. Il a déjà engagé par exemple une restructuration de ses activités mondiales d'armatures et de mécanismes de sièges, avec la fermeture d'une usine au Canada et la suppression d'un emploi sur deux sur son site des Vosges. Michel Favre a également répété que le groupe avait l'intention de céder l'activité modules avant de sa branche "extérieurs automobiles" (systèmes de refroidissement, éclairage et antichoc), qui fait l'objet depuis l'automne 2013 d'une revue stratégique. Le communiqué: http://bit.ly/1sVNPnw (Gilles Guillaume, édité par Benoît Van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant