Fauchon rouvre son magasin parisien historique et affiche ses ambitions à l'international

le
0

S'il réalise 80% de son activité à l'international, l'épicier de luxe Fauchon est attaché à ses racines françaises, et s’enorgueillit de rouvrir ce jeudi 24 novembre sa boutique historique de la place parisienne de la Madeleine. Il doit ensuite inaugurer un hôtel en 2018 et vise l'ouverture de quinze magasins en 2017.

Le magasin Fauchon de la place de la Madeleine, photographié le 27 octobre 2011, fait peau neuve et réouvre ce jeudi 24 novembre 2016. ( AFP / MIGUEL MEDINA )
Le magasin Fauchon de la place de la Madeleine, photographié le 27 octobre 2011, fait peau neuve et réouvre ce jeudi 24 novembre 2016. ( AFP / MIGUEL MEDINA )

"Nous rouvrons notre boutique historique de la place de la Madeleine jeudi, après 10 mois de travaux qui ont coûté 6 millions d'euros. A cette adresse, nous regroupons nos cinq univers : traiteur, thé, chocolat, pâtisserie et vins", a indiqué Samy Vischel, directeur du développement de l'épicerie de luxe, qui fête cette année ses 130 ans. Fauchon compte 85 boutiques dans le monde. L'international représente 80% de son activité, particulièrement forte au Japon.

La France, qui compte deux boutiques à Paris, ne représente que "20% du chiffre d'affaires du groupe", mais "Paris reste notre vitrine et la ville la plus visitée au monde, c'est pour cela qu'on y croit et que l'on y investit de l'argent", a poursuivi M. Vischel.

LANCEMENT DANS L'HÔTELLERIE

A Paris toujours, au premier semestre 2018, l'épicier se lancera dans l'hôtellerie, avec l'ouverture d'un premier hôtel de 54 chambres dont 22 suites, situé à quelques centaines de mètres de sa boutique historique, au sein d'un immeuble propriété de la Qatar National Bank. Le montant des travaux s'élève à 20 millions d'euros. L'hôtel 5 étoiles, situé à l'angle de la place de Madeleine et du boulevard Malesherbes, accueillera en son rez-de-chaussée le restaurant Café Fauchon, qui était jusqu'ici situé au 30 place de la Madeleine, au sein de la boutique historique.

Dans l'objectif de "décliner la marque", Fauchon envisage d'ouvrir 20 hôtels avant 2030 et de doubler ainsi sur cette période son chiffre d'affaires.

"Nous venons de passer deux années difficiles en France, en raison des attentats et de l'effondrement du tourisme. L'an dernier à Noël, période qui représente 30% du chiffre d'affaires, notre activité a chuté de 20%. Le fait d'être fermé pour rénovation dès le mois de janvier 2016 nous a évité d'engendrer de fortes pertes", a reconnu le directeur du développement.

LA CROISSANCE VIENT DE L'INTERNATIONAL

Fauchon réalise un chiffre d'affaires de 180 millions d'euros, et prévoit de l'augmenter de 10% pour son exercice décalé d'avril à mars 2016-2017, avec l'ouverture de nouvelles boutiques. L'intégralité de cette croissance vient de l'international, notamment de ses 30 magasins au Japon et de la vingtaine de cafés/boutiques Fauchon au Moyen-Orient. Le groupe familial, qui compte 1.600 personnes dont 500 chefs dans le monde, vise 100 magasins à fin 2017, "soit une à deux ouvertures par mois", a souligné Samy Vischel.

La Chine, et Shanghai plus particulièrement, représentent un "potentiel fort" pour Fauchon, avec un planning de 10 ouvertures sur cinq ans. "Il y a une très forte demande en ce qui concerne le pain, le chocolat, la pâtisserie : on voit que le palais des Chinois est en train de changer", affirme M. Vischel.

Fauchon se focalise également sur Mexico, avec l'ouverture de 9 magasins à cinq ans, le Brésil, l'Amérique du Nord avec des opportunités qui pourraient se concrétiser à Miami, Las Vegas et New-York, et en Europe, ou encore l'Europe avec à plus long terme des projets à Londres, au Bénélux ou en Suisse.

Par ailleurs, l'activité réception représente 30% du chiffre d'affaires, quand la vente en ligne compte pour 10%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant