Fauchés, les Français retardent les réparations de leur voiture

le
16
INFOGRAPHIE - Le coût de l'entretien et des réparations de véhicules a grimpé de 3,5% en un an. En cause : la hausse du prix des pièces de rechange exigée par les constructeurs automobiles. Du coup, ils retardent le contrôle technique de leur véhicule.

Un tiers des Français n'ont plus les moyens de présenter leur véhicule à temps pour le contrôle technique. Pour le premier contrôle comme les suivants, les reports tournent autour de quatre mois. La raison? La hausse du prix de l'entretien et des réparations automobiles. En un an, les tarifs ont augmenté de 3,5%, selon des chiffres de l'Insee rapporté ce vendredi matin par le site spécialisé dans l'entretien automobile Drivepad.fr. Soit plus que l'inflation, qui n'a progressé que de 0,7% sur la même période.

Dans le budget automobile global des français, resté quasiment stable, à 500 euros par moi, c'est le poste qui a le plus grimpé, avec le prix d'achat de la voiture. L'assurance et les carburants ont de leur côté reculé de 2,3% et 4,1% sur un an. «Les Français les plus modestes savent qu'ils vont payer très cher leurs réparations et préfèrent payer une amende de 137 euros (en cas de contrôle technique dépassé, ndlr) plutôt que de payer 200 à 300 euros pour une révision, explique Eric Bataille, PDG de Drivepad. Même la police, qui a désormais accès à la base des contrôles techniques des concessionnaires, a constaté qu'il y avait de moins en moins de véhicules qui retournent au garage pour un contrôle».

Infographie, voiture, cout entretien

L'envolée du prix des pièces de rechange est en cause. Depuis douze ans, il a progressé de 8%. Une évolution unique en Europe. Sur la même période, leur coût a reculé de 5% en Allemagne et au Royaume-Uni et même de 15% en Espagne ou en Italie. «Le marché français est nettement moins concurrentiel que celui de ses voisins européens, du fait de la réticence des constructeurs hexagonaux à appliquer la libéralisation du marché voulue par Bruxelles», explique Eric Bataille.

Evolution du prix des pièces de rechange en France et dans les pays limitrophes. Source: Eurostat.
Evolution du prix des pièces de rechange en France et dans les pays limitrophes. Source: Eurostat.

Du coup, les Français rajoutent eux-même de l'huile dans leur véhicule plutôt que d'effectuer une vidange par le garagiste pour une économie de 200 à 250 euros, tardent à changer leurs pneus lisses (150 à 180 euros d'économies) ou leurs amortisseurs (300 à 350 euros). «Certes, les économies ne sont pas négligeables mais le risque d'accident est plus important, déclare Eric Bataille. Nous leur recommandons d'établir, tous les 10.000 à 15.000 kilomètres, un plan d'entretien pour un contrôle des niveaux qui ne leur coûterait que 40 à 50 euros, soit une économie de 160 euros par an par rapport à une révision».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 18 mai 2013 à 10:25

    Tous les accidents sont dus, c'est bien connu à la vitesse, à l'alcool, mais jamais suite à une faute du mécano qui vous a fait une réparation de m..., et jamais à l'état de santé du conducteur pour peu qu'il soit dans les normes alcooliques.

  • frk987 le samedi 18 mai 2013 à 10:23

    Suite : de la même façon vous êtes couvert par votre assurance tant bien même vous êtes quasi aveugle, complétement sénile, ou prenant des médicaments, puisque aucun contrôle médical n'existe. Si l'on appliquait un examen médical....25% des permis seraient supprimés sur le champ. Mais il ne faut pas nuire à l'industrie automobile.

  • frk987 le samedi 18 mai 2013 à 10:18

    Non paumont, du moment que le contrôle technique est ok et que les pneus ne sont pas à la limite, il n'y a aucun problème. Par contre l'absence de CT signifie que vous n'êtes plus assuré en cas d'accident au même titre que conduire en alcoolémie supérieure au max légal.

  • paumont1 le samedi 18 mai 2013 à 08:53

    certes, mais tout le monde n'est pas capable de "bricoler" sa voiture, et de toutes manières n'ayant pas de preuves d'un entretien réalisé par un pro votre assurance peut en cas d'accident refuser de payer...

  • mpincon le vendredi 17 mai 2013 à 21:53

    Je roule avec un véhicule de 1994 acheté 400 euros avec 184 000 km au compteur il y a 5 ans .40 000 km depuis avec ce véhicule essence .Un câble d'embrayage cassé depuis , c'est tout ( + entretien normal = pneus , vidanges et suspensions ) .Contrôle technique passé du premier coup en Novembre dernier .Entretien réalisé par moi-même à 100 % .C'est la preuve que l'on peut être en règle avec un véhicule sain sans dépenser des fortunes .Appamée

  • frk987 le vendredi 17 mai 2013 à 18:15

    Très malin 265023, ayez un accident provoquant un mort, vous comprendrez la réalité des choses.

  • frk987 le vendredi 17 mai 2013 à 17:56

    Bonne solution, et même je dirais que pour beaucoup de gens (dont moi, bien que je ne le fasse pas), ils auraient tout intérêt à louer ponctuellement un véhicule. Mais ça aussi, ce n'est pas entré dans la mentalité française.

  • jean.coq le vendredi 17 mai 2013 à 17:34

    Au lieu de rouler avec une voiture à 20.000 euro, je roule avec une voiture à 10.000 euro. Cela me suffit pour mon usage quotidien. Quand je pars en vaccances je loue une grosse voiture qui me coute environ 220 euro la semaine kilometrage illimité

  • frk987 le vendredi 17 mai 2013 à 17:34

    Double jeu des compagnies d'assurance, finalement pour eux c'est plus rentable d'assurer un véhicule non conforme, en cas d'accident, rien à débourser. Système pervers. Finalement le système US, fait ce que vouldras (comme disait Rabelais), mais en cas d'accident...c'est la prison.

  • jean.coq le vendredi 17 mai 2013 à 17:24

    frk987 - peut etre devons nous prendre exemple (hélas) sur l'Allemagne. Une voiture ne peut etre mise en circulation sans la preuve d'une assurance.