Fatehy Triki : " Je me suis présenté aux élections de la FIFA "?

le
0
Fatehy Triki : " Je me suis présenté aux élections de la FIFA "?
Fatehy Triki : " Je me suis présenté aux élections de la FIFA "?

Fatehy vit à Fives, en banlieue de Lille. Depuis son quartier, il a compilé tous les règlements du monde du football. En 2015, il a même tenté de se présenter aux élections à la présidence de la FIFA. Paroles d'un doux rêveur.

Quel est ton métier ? Je suis historien de formation. Après, je suis devenu salarié, puis je suis tombé dans le social, avec la Croix-Rouge. Je faisais de l'accueil social, des formations aux premiers secours, du travail avec les migrants. Et aussi un peu de piges, le week-end, pour La Voix du Nord... Bon, c'était payé des cacahuètes, mais je le faisais plus par passion. Pareil, quand je me suis intéressé au foot, je me suis passionné pour l'organisation mondiale du football. J'adore les compétitions internationales. Je peux te parler de la Coupe d'Asie jour et nuit !

Allons-y alors... J'ai suivi la dernière sur Eurosport, avec l'Australie qui la gagne pour la première fois. Ils étaient en zone Océanie avant, ça faisait 4-4 dans les victoires avec la Nouvelle-Zélande. La Nouvelle-Zélande a égalisé à 4-4 en 2008. Puis en 2012, elle a perdu contre toute attente face à la Nouvelle-Calédonie en demi-finale, qui a perdu à son tour contre Tahiti. Qui a donc été qualifié pour la Coupe des confédérations, donc. Sinon, cet été, j'ai suivi la Gold Cup, avec la victoire controversée du Mexique. En 2006, Trinité-et-Tobago se qualifie pour le Mondial en battant Bahreïn en barrage et devient le plus petit État au monde à participer au Mondial. Alors qu'en 1990, on avait tout fait pour favoriser la participation des États-Unis pour qu'ils se préparent pour le Mondial 1994. Ils avaient même exclu bizarrement le Mexique des qualifications en 1988, parce qu'ils avaient alignés des joueurs plus âgés en compétitions de jeunes, alors que la sélection A n'avait rien à voir avec ça. Il y avait deux places à l'époque pour la CONCACAF, une pour le Costa Rica, qui avait fait un super parcours, et l'autre qui avait été chipée à la dernière journée à Trinité-et-Tobago par les États-Unis, alors qu'il ne leur fallait qu'un nul pour se qualifier. Les arbitres du match avaient été suspendus à vie... Ouais, je peux t'en parler longtemps !

Impressionnant... Et le football de club ? Je m'y intéresse aussi, mais moins. Je suis un peu déçu par le football de club qui est un univers complètement dérégulé. Mais je suis aussi ce qu'il se passe en Copa Libertadores, en AFC Ligue des champions, en Océanie... Les champions ? En UEFA, c'est Barcelone. CONMEBOL, c'est River Plate, contre les Tigres. En…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant