Fast and Furious, un jackpot à plus de deux milliards pour Universal

le
0
Le dernier volet de la série américaine a rapporté plus de 800 millions de dollars de recettes au studio de cinéma, soit l'épisode le plus lucratif, pour un budget de 160 millions.

«Paul Walker était assurément l'un des plus aimés et respectés des membres de notre famille». L'hommage est signé du studio de cinéma Universal, après le décès dimanche de l'une de ses vedettes avec qui il était lié depuis 14 ans. Grâce à lui et à son ancien compère de la saga Fast and Furious, Vin Diesel, les six épisodes ont généré plus de deux milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) dans le monde. Dont 800 millions de dollars (588 millions d'euros) pour le dernier, de loin le plus lucratif pour Universal, qui a financé et distribué la saga? et le troisième de l'année aux États-Unis derrière Iron Man 3 (1,2 milliard de dollars) et Moi, moche et méchant 2 (806 millions); Le dernier opus à ce jour disposait d'un budget de 160 millions de dollars. En France, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant