Fashion week : les tendances beauté observées à Paris

le
0
Visages nude chez Giambattista Valli AFP PHOTO / BERTRAND GUAY
Visages nude chez Giambattista Valli AFP PHOTO / BERTRAND GUAY

(Relaxnews) - Voici des tendances beauté plébiscitées par les maquilleurs pendant la semaine parisienne de la mode.

Nude

Vanessa Bruno et Giambattista Valli ont donné une leçon de maquillage nude pendant la semaine de la mode parisienne, mais ils n'étaient pas les seuls. La maquilleuse Val Garland a livré son secret des joues roses radieuses des mannequins de Giambattista Valli : aucun produit, juste un petit massage facial avant l'entrée des filles sur le podium.

Années 60

Une ambiance fin années 60 un peu décalée émanait des défilés Valentino et Saint Laurent par Hedi Slimane. Les mannequins de ce dernier affichaient une peau très pale, des yeux de chat à la Twiggy et une bonne dose de mascara. Les looks de Valentino étaient plus subtils, avec des lèvres rose clair et des ombres à paupières bleu ciel.

Tribal/coloré

Les filles de Chanel arboraient des coiffures tressées avec des fils colorés et métallisés canalisées en queue de cheval. Le makeup était quant à lui plus discret, à part pour certains mannequins qui arboraient des yeux rehaussés de couleurs plus flashy. Jean-Charles De Castelbajac a aussi opté pour des paupières voyantes et colorées sur certains modèles, contrastant avec les looks nude des autres.

Tendances science-fiction

Les créatures de l'espace de Jean Paul Gaultier se démarquaient avec des sourcils très appuyés, des traits d'eyeliner ailé (cf les années 60) et des chignons hauts pointus comme une antenne. Gareth Pugh a fait défiler ses filles poudrées de blanc (sur le visage et les mains), leur donnant un air un peu intergalactiques. Marlène Dietrich a rencontré des Martiens sur le podium de la présentation Haider Ackerman, avec des sourcils noirs très fins, des lèvres nude et de douces ombres à paupières dorées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant