FASHION BEL AIR : premier semestre difficile, mais le ciel s'éclaircit

le
0

(AOF) - Dans un secteur du prêt-à-porter féminin particulièrement affecté par les conditions climatiques défavorables du printemps dernier et par les conséquences des attentats sur la consommation, Fashion Bel Air a enregistré un chiffre d'affaires semestriel 2016/2017 (du 1er avril au 30 septembre 2016), de 5,30 millions d'euros, en baisse de 25%. Sur le semestre écoulé, les ventes des boutiques en propre s'élèvent à 3,94 millions, en repli de 24%.

Avec la cession du point de vente de la rue du commerce (Paris 15ème), la société a poursuivi l'adaptation de son réseau de boutiques en propres à sa politique de marque en se séparant des emplacements à loyer élevé. A surface de vente comparable, les ventes semestrielles ressortent en baisse de 17,5% par rapport au 1er semestre 2015/16.

Les ventes aux multi-détaillants qui ont souffert plus directement du contexte tendu de consommation, s'établissent à 1,25 million au 30 septembre 2016 contre 1,86 million au 30 septembre 2015, soit une diminution de 32,8%.

Les ventes internet (6,5% du chiffre d'affaires global) limitent leur baisse à 3,5% par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent.

La contraction des ventes conduit Fashion Bel Air à anticiper une rentabilité d'exploitation en baisse sur le premier semestre écoulé.

Fort du bon accueil de sa collection automne-Hiver 2017 dans un contexte de consommation qui devrait être plus porteur, la société espère un retour à la croissance de son activité au second semestre de son exercice 2016/17.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant