Fanni ne s'y attendait plus

le
0
Fanni ne s'y attendait plus
Fanni ne s'y attendait plus

Deux ans et demi après sa dernière sélection, le 1 août 2010 pour un match amical face à la Norvège à Oslo, revoilà Rod Fanni (31 ans) en équipe de France. Arrivé lundi tard dans la soirée à Clairefontaine sur le lieu de rassemblement des Bleus, le défenseur marseillais avait appris quelques heures plus tôt sa convocation suite au forfait de Mathieu Debuchy. Une nouvelle que Fanni a accueillie avec beaucoup de bonheur (« je suis très content, super fier »), même s'il avoue qu'il n'y croyait plus vraiment. « Je ne dis pas que je n'y croyais plus mais presque, reconnaît l'ancien joueur du Stade Rennais dans L'Equipe. Je m'étais habitué à dire non à ceux qui me demandaient si j'allais être pris. Ma dernière, c'était la première de Laurent Blanc. Je ne sais pas pourquoi je ne suis jamais revenu. »

L'arrière droit de l'OM, très bon depuis le début de la saison, n'a pas non plus compris pourquoi il n'avait pas été retenu pour la Coupe du Monde 2010, lui qui faisait pourtant partie des 30 pré-sélectionnés de Raymond Domenech. « Ma mise à l'écart juste avant le départ, je n'avais pas trouvé ça très net. Mais j'avais été bien obligé de la respecter. Ça m'a fait hyper mal, je ne pensais pas mériter ça (?) Encore aujourd'hui, je n'ai pas trouvé la raison, je n'ai pas compris. » Pour Fanni, qui compte cinq sélections, le plus important aujourd'hui est de se faire une place dans l'équipe de Didier Deschamps, comme il avait su y parvenir lorsque l'actuel sélectionneur des Bleus entraînait l'OM. Et pourquoi pas dès vendredi face à la Géorgie. Le Marseillais, conscient d'avoir un vrai coup à jouer en raison des nombreuses absences, fait preuve d'optimisme. « Je serais le plus heureux si ça se passait comme ça. J'enchaîne de bons matchs depuis un moment, je suis prêt. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant