Family Dollar dit non à Dollar General et oui à Dollar Tree

le
0
FAMILY DOLLAR REJETTE L'OFFRE DE DOLLAR GENERAL
FAMILY DOLLAR REJETTE L'OFFRE DE DOLLAR GENERAL

(Reuters) - Le distributeur à bas coûts américain Family Dollar a rejeté jeudi l'offre de rachat de Dollar General, estimant notamment que son concurrent ne prenait pas en compte la législation anti-monopole et tout en réaffirmant être favorable à la proposition de rachat de Dollar Tree.

"Notre conseil d'administration a étudié, avec nos conseillers, tous les aspects de la proposition de Dollar General et a conclu à l'unanimité qu'elle ne pouvait être raisonnablement acceptée en l'état", Howard Levine, directeur général de Family Dollar, cité dans un communiqué.

Ce dernier, dans une lettre rendue publique mercredi, a été accusé par Dollar General de ne penser qu'à ses propres intérêts en soutenant l'offre de Dollar Tree.

Howard Levine devrait conserver son poste de directeur général de Family Dollar en cas de rachat de Dollar Tree mais est censé le perdre si Dollar General qui emporte le morceau.

En réponse à la lettre de Dollar General, Howard Levine souligne que cette dernière "contient des déformations flagrantes et ne fait rien pour régler les problèmes de concurrence posés par la proposition de Dollar General".

Ed Garden, administrateur indépendant au conseil de Family Dollar, a de son côté déclaré qu'il ne fallait pas "mettre en péril la proposition de Dollar Tree pour un transaction avec Dollar General qui a de fortes chances de ne pas aboutir pour des questions de concurrence".

Dollar General a présenté lundi une offre de 8,95 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros) sur Family Dollar pour contrer celle de Dollar Tree, qui avait fin juillet mis 8,5 milliards de dollars sur la table.,

Les distributeurs discount américains, dont la clientèle s'est accrue depuis la crise de 2009, tentent de s'organiser pour contrer la concurrence de plus en plus féroce des chaînes d'hypermarchés, et notamment de Wal-Mart, qui a récemment commencé à ouvrir des magasins de taille plus modeste.

Dollar Tree a fait état jeudi d'une baisse, plus marquée que prévu, de 2,6% de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 121,5 millions de dollars, soit 59 cents par action, en raison d'une inflation de ses coûts.

Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 9,5%, à 2,03 milliards de dollars, un niveau supérieur aux attentes des analystes financiers. Les ventes à magasins constants ont progressé de 4,5% sur la période alors que les analystes avaient anticipé +2,5%, selon Consensus Metrix.

Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Dollar Tree perdait 1,8% malgré le fait que le groupe a revu en légère hausse sa fourchette de prévisions pour le chiffre d'affaires annuel.

L'action Dollar General cédait 1,5% tandis que celle de Family Dollar était en léger repli.

(Sruthi Ramakrishnan et Devika Kirshna Kumar à Bangalore; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant