Famille : le pape François pose les questions qui fâchent

le
5
Le pape François ici le 4 novembre lors d'une messe à la basilique Saint-Pierre.
Le pape François ici le 4 novembre lors d'une messe à la basilique Saint-Pierre.

La collégialité n'est pas un vain mot pour le pape François. Grande première dans l'histoire de l'Église, le Vatican va soumettre au milliard de catholiques disséminés dans le monde un sondage de 38 questions sur le thème ô combien sensible de la famille. Divorce, contraception, union gay, union libre, communion des divorcés : tous les sujets qui divisent les catholiques sont abordés dans le questionnaire adressé à toutes les conférences épiscopales nationales qui devront le diffuser auprès des fidèles.La démarche est destinée à photographier le vécu des catholiques dans le monde, mais également à recueillir des propositions pour une nouvelle "pastorale de la personne humaine et des familles". La recherche a été conçue pour préparer le synode sur la famille qui se déroulera en octobre 2014, et ses résultats devront être communiqués au Vatican avant la fin de l'année.Mariage gay, vie conjugale...

Ainsi, sur le divorce, le document demande : "Comment la miséricorde de Dieu est-elle annoncée aux divorcés ?" Mais également : "Quelles demandes font les divorcés remariés au regard des sacrements de l'eucharistie et de la réconciliation ?" Le Vatican souhaite savoir quelle est l'attitude des églises locales vis-à-vis des États qui légalisent le mariage gay, et vis-à-vis des homosexuels qui choisissent ce type d'union. "En cas de mariage de personnes du même sexe qui adoptent des enfants, comment convient-il de se comporter...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pvza le jeudi 7 nov 2013 à 11:54

    L'eglise montre son ouverture ha ça c'est trop fort !! son écoute et out l'reste ben on a bien vu avec la mariage pour tous quand les curtons faisaient sonner les cloches des eglises au passage des manif !!!! la seule ouverture des curés se trouvent plutot à niveau de l'entrejambe pour gamins......

  • bordo le mercredi 6 nov 2013 à 10:42

    Entre nous, aurions nous vu le président de la conférence islamique (à la solde de l'Islam saoudien) suggérer de donner la parole aux musulmans du monde entier, sur des sujets aussi critiques ?

  • HP271279 le mardi 5 nov 2013 à 20:00

    je me permets d'ajouter, parce que je le vis : ce n'est pas parce que notre Pape François ouvre un débat large et pose les bonnes questions que tout de suite il est faible et affaiblie l'Eglise, bien au contraire. L'Eglise montre encore une fois son ouverture, l'écoute, l'attention à chacun, se renouvelle en permanence, tout en maintenant ses propres convictions de fond. L'Eglise est toujours un lieu de profonde fraternité, de profonde égalité, de profonde liberté, invariablement, inlassablement

  • bordo le mardi 5 nov 2013 à 18:29

    Bravo hp. Vest exactement ca.

  • HP271279 le mardi 5 nov 2013 à 16:48

    Attention : ce questionnaire n'est QUE pour les catholiques praticants.non, je rigole, dans sa bienveillance l'Eglise catholique n'est jamais sectaire (contrairement à bcp d'autres).Nous, catholiques praticants, avons des convictions assumées contre vents et marées depuis plus de 2000 ans, malgré les crachats verbaux, pressions morales, ... A bon entendeur, salut !