Famille au bord de la crise de nerf, « middle class » en plein malaise : notre sélection cinéma

le
0

Chaque mercredi, La Matinale vous présente les meilleurs films à voir sur grand écran.

Encore une belle semaine de cinéma avec le nouveau long-métrage de Xavier Dolan, qui nous conte le retour douloureux, dans sa famille, d’un « fils prodigue » se sachant condamné. Familles encore avec Brooklyn Village, qui se penche sur les effets de la « gentrification ». Sans oublier la ressortie de Showgirls, film maudit puis encensé. Enfin, pour s’évader, plongez, en famille, dans la magie des origamis avec le film d’animation Kubo.

LA FAMILLE À LA FOLIE. « Juste la fin du monde », de Xavier Dolan

Adapté de la pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce, écrite en 1990, cinq ans avant que l’auteur ne succombe aux effets du sida, ce récit évoque, de manière ô combien ironique et déchirante, celui du retour du « fils prodigue » dans sa famille. Louis (Gaspard Ulliel), écrivain à succès, y revient quant à lui après douze années d’absence. Il y retrouve sa mère (Nathalie Baye), son frère (Vincent Cassel) et sa femme (Marion Cotillard), sa sœur (Léa Seydoux). Se sachant condamné par la maladie, il vient leur annoncer sa mort imminente. Formellement, le film fait se rencontrer quelque chose qui tiendrait de l’hyper-cinéma (caméra en mouvement, gros plans, ballet de têtes) avec de l’hyper-théâtre (une manière de faire tenir l’intrigue dans le langage plutôt que dans l’action proprement dite).

Concrètement, les personnages, comme les acteurs qui les incarnent, se posent là, et sans doute ne passe-t-on pas très loin du morceau de bravoure, avec galerie de monstres sanctifiant...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant