Fallait pas énerver les Springboks !

le
0
Fallait pas énerver les Springboks !
Fallait pas énerver les Springboks !

Humiliée pour son entrée en lice, l'Afrique du Sud termine la phase de poules de la Coupe du monde sur un carton contre les Etats-Unis, première nation à ne pas marquer le moindre point dans un match sur cette édition (64-0). Et en plus, Habana est entré dans l'histoire. Une soirée parfaite pour les Boks...

Le debrief

L’Afrique du Sud a explosé les Etats-Unis. Outre le score, 64-0, ce match Afrique du Sud - Etats-Unis est entré dans l’histoire. En première mi-temps, personne n’aurait pu imaginer pareil final. En première période, les Springboks s’amusent, gèrent tranquillement leur supériorité. Deux essais inscrits, un jeu pas flamboyant, les Boks jouent de leur puissance en mêlée et abusent des ballons portés en sortie de touche. Mais au retour des vestiaires, quelque chose a changé. Bryan Habana, qui est alors à trois unités du record d’essais inscrits en Coupe du monde par Jonah Lomu, s’est réveillé.

Inexistant en première période, il commence à participer au jeu. Et de quelle manière ! L’ailier toulonnais frappe d’entrée et ouvre son compteur du soir. Vingt minutes après, il marque à nouveau. Il en est alors à 14 essais inscrits en Coupe du monde. Jonah Lomu en a mis 15. Mais le légendaire Habana a faim, et s'en va s’offrir un troisième essai, deux minutes après le second. Ca y est ! Le record est égalé. Habana est l’égal de Jonah Lomu. Entre temps, l’Afrique du Sud a mis deux essais de plus, soit un total de sept. Mvovo et surtout Kriel vont encore marquer un essai chacun. Kriel, qui aurait pu servir Habana pour qu’il devienne seul, le meilleur marqueur d’essai de la Coupe du monde. Les Etats-Unis poussent encore pour ne pas finir fanny. En vain, Mvovo marque un dernier essai en contre après la sirène : 64-0, plus gros écart de la compétition pour l’instant. Premier match où une équipe n’inscrit pas le moindre point. Record égalé. Un match historique qui assure la première place de la poule B aux hommes d'Heineke Meyer. En quart, rendez-vous est pris avec l'Australie ou le pays de Galles.

Le joueur qui a crevé l’écran

Bryan Habana. Transparent en première période, il est revenu des vestiaires gonflé à bloc. Un triplé en 20 minutes, qui lui a permis d'égaler le record de Jonah Lomu. Avant de le dépasser en quarts ?

Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra

0. Comme le nombre de point inscrit par les Etats-Unis dans ce match. C’est la première fois dans cette Coupe du monde qu’une équipe ne parvient pas à marquer le moindre point.

Les joueurs à la loupe

Afrique du Sud
HABANA bien sûr a été extraordinaire. Mais l’homme du match se nomme DE ALLENDE. Le trois-quarts centre a inscrit le premier essai du match, il a battu 8 défenseurs en 3 percées. LOUW s’est offert deux essais, les deux sont identiques. Touche, ballon porté qui passe la ligne d’en-but, et il aplatit. POLLARD a régalé au pied, que ce soit sur les transformations ou sur les dégagements. Tout comme son compère de charnière DU PREEZ, qui a distribué à merveille le jeu.

Etats-Unis
BAUMANN, le pilier américain, termine meilleur plaqueur du match avec 16 plaquages réussis. KRUGER aurait pu éviter à son équipe de se prendre un fanny. Mais il a raté toutes les pénalités qu’il a tenté, tout comme SUNIULA. Enfin KILIFI a perdu deux ballons dans son camp. C’est trop quand on connait la difficulté des Eagles à sortir face aux Boks. L’équipe des Etats-Unis n’a pas fait un mauvais match en soit, elle a juste été surpassée par l’Afrique du Sud.

La feuille de match

CM2015 (POULE B) / AFRIQUE DU SUD - ETATS-UNIS : 64-0

Stade Olympique de Londres (54 000 spectateurs environ)
Temps couvert - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Gauzère (FRA)

Essais : De Allende (8eme), Essai de pénalité (28eme), Habana (42eme, 59eme, 61eme), Du Plessis (47eme), Louw (53eme, 69eme), Kriel (73eme), Mvovo (84eme) pour l’Afrique du

Transformations : Pollard (9eme, 28eme, 42eme, 54eme), Steyn (60eme, 63eme, 84eme) pour l’Afrique du Sud

Pénalités Aucun

Drops : Aucun

Cartons jaunes : Aucun

Cartons rouges : Aucun

Afrique du Sud
Le Roux - Habana, Kriel, De Allende, Mvovo - Pollard, du Preez (cap) - Vermeulen, Burger, Louw - De Jager, Etzebeth - Malherbe, Du Plessis, Mtawarira

Sélectionneur : H. Meyer

Etats-Unis
Scully - Thompson, Niua, A. Suniula, Test - S. Suniula, Kruger - Manoa (cap), Quill, Barrett - Trouville, Stanfill - Baumann, Thiel, Kilifi

Sélectionneur : M. Tolkin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant