Fallait-il sélectionner Demba Ba ?

le
0
Fallait-il sélectionner Demba Ba ?
Fallait-il sélectionner Demba Ba ?

Prolifique buteur du Be?ikta? Istanbul, Demba Ba espérait briller à la CAN 2015. Peine perdue, le sélectionneur sénégalais Alain Giresse a décidé de se passer de ses services. Pourquoi ? Comment ? Tentative d'explications entre insultes bien dosées, marionnettes tricolores et boulards surdimensionnés.

Sous le coup de l'émotion, on dit parfois de vilaines choses. Et quand il est énervé, mieux vaut ne pas tendre un micro à Demba Ba : "Après la publication de la liste des sélectionnés, on a plus l'impression d'avoir affaire à une marionnette qu'au coach d'une équipe nationale." La sentence est à la fois violente et irrévocable. Elle s'adresse sans trembler à Alain Giresse, le sélectionneur du Sénégal, qui a oublié de cocher le nom de l'attaquant du Be?ikta? au moment de choisir ses hommes pour la CAN 2015. Vexé, le natif de Sèvres n'a pas tardé à enfoncer le clou, dans un style assez aguicheur : "Giresse est un coach qui ne sait pas quoi faire dans les vestiaires. Après le match perdu en Tunisie, il était là dans les vestiaires, hagard. Il ne savait même pas par où commencer son speech." Un règlement de compte en bonne et due forme bientôt agrémenté d'une nouvelle salve, pas vraiment nécessaire pour le coup : "Je vais me poser la question de mon avenir en sélection. Si c'est pour aller travailler avec des incompétents, ce n'est pas la peine."
"Partout où je suis passé, j'ai marqué"
Il est vrai, quand on a marqué seize buts en dix-huit matchs cette saison et que l'on a fait ses preuves dans les meilleurs clubs anglais, se voir préférer le redoutable Henri Saivet a de quoi énerver. Fleurant bon l'odeur d'un nouveau scandale, Willy Sagnol n'a d'ailleurs pas tardé à faire monter la mayonnaise : "Henri a énormément de fierté à porter son maillot d'équipe nationale, mais je trouve étrange qu'un joueur qui n'a pas joué plus de 50 minutes sur un match depuis le mois de mars fasse une compétition comme ça. Mais c'est juste un sentiment." Surprenant, ce choix doit aussi de se comprendre à l'aune d'une liste élargie de 28 joueurs présélectionnés, parmi lesquels on retrouve des attaquants de haut niveau comme Diafra Sakho, Moussa Sow, Moussa Konaté ou Papiss Cissé. "Il y a de la concurrence en équipe nationale. Mais tout le monde sait ce que je suis capable de faire. Partout où je suis passé, j'ai marqué des buts importants", rétorque le Sénégalais, visiblement pas convaincu de la logique sportive d'une telle décision : "Je ne dis pas qu'en équipe nationale, mon ratio est exceptionnel, mais je ne pense pas que les autres sélectionnés en aient un largement supérieur au...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant