Falcon 5X : visite guidée du nouveau fleuron de Dassault

le
0
Le Falcon 5X fêtait ce mardi sa sortie d'usine à Bordeaux.
Le Falcon 5X fêtait ce mardi sa sortie d'usine à Bordeaux.

En gestation depuis 2007, le Falcon 5X fêtait ce mardi sa sortie d'usine à Bordeaux. En aéronautique, cela signifie que la phase d'assemblage de l'avion est terminée. L'appareil est désormais confié à l'équipe des essais en vol qui vise un premier décollage à la fin de l'été. En clair, le bébé est bien né, même s'il n'a pas encore fait ses premiers pas. D'où une grande fête pour ce " roll-out " aux usines de Mérignac qui a rassemblé 400 invités autour de la famille Dassault. Cet avion d'affaires long courrier de 45 millions de dollars mise sur davantage de made in France. Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation, évalue à 60 % la part revenant à l'industrie nationale contre 50 % pour les autres avions. Le Falcon 5X est propulsé par un nouveau réacteur développé par le groupe Safran et ses deux motoristes Snecma et Turbomeca. Le moteur Silvercrest, assemblé à Melun, est un nouveau venu dans le secteur, toujours regardé avec circonspection, même si Cessna a choisi aussi ce moteur pour son futur biréacteur Longitude. Mais Snecma, avec General Electric, produit déjà le CFM56 pour Airbus et Boeing, le réacteur le plus populaire au monde avec plus de 25 000 pièces en service. Le Silvercrest pourra bénéficier du même réseau d'assistance dans le monde. Une fausse note toutefois : les essais en vol du moteur ont pris du retard, ce qui aura un impact de six mois sur la date de certification européenne et américaine. La cause...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant