Falciani explique la fraude fiscale aux élus

le
0
Hervé Falciani, l'ex-informaticien de HSBC qui a fourni des listes d'évadés fiscaux, vient de rentrer en France.

4h30 d'audition à huis clos à l'Assemblée nationale. Et une minute à peine de déclaration publique. Hervé Falciani, l'ex-informaticien de la banque HSBC, à l'origine en 2008 puis 2009 d'une liste de 3000 noms de contribuables français possédant un compte non déclaré dans la banque en Suisse, a été laconique. «Le voile commence à se lever sur le fond, a déclaré celui qui bénéficie depuis son retour récent d'Espagne d'une protection policière. Nous avons commencé à avancer grâce à l'initiative, grâce à un gouvernement qui avance pour que les responsabilités soient prises», a-t-il déclaré. «Plus tard, je ferais état effectivement des avancées (...). Mais c'est extrêmement positif et je suis plus qu'optimiste sur le déroulement à attendre de cette journée», a-t-il ajouté, sous l'½il de son conseil Me William Bourdon. Avant de sortir de la salle...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant