Faiveley : «Une commande potentielle de plusieurs centaines de millions d'euros»

le
0
© Marc Bertrand
© Marc Bertrand

(lerevenu.com) - L'érosion du carnet de commandes (?4,4%) sur un an tient à une base de comparaison défavorable puisque Faiveley a connu plusieurs années exceptionnelles en ce domaine. L'équipementier a remporté, l'an dernier, des commandes importantes, notamment en Angleterre, en Russie et en Chine : «Pour l'exercice en cours, les commandes devraient progresser en Afrique et au Moyen-Orient.»

Mais, a expliqué Thierry Barel à notre hebdomadaire, Faiveley attend beaucoup du projet géant de plus de 600 trains régionaux en Afrique du Sud, en partenariat avec Alstom : «Il s'agit d'une commande potentielle de plusieurs centaines de millions d'euros. Ce serait alors la plus importante de l'histoire du groupe. Mais prudence, rien n'est encore signé.»

Le président du directoire confirme, dans le même entretien, les perspectives pour l'exercice en cours, à savoir une progression des ventes comprise entre 0 et 3%, à périmètre et taux de change constants : «La bonne nouvelle en Asie-Pacifique vient du redémarrage du marché chinois, où nous attendons une accélération des livraisons de locomotives.» Enfin, Thierry Barel évoque la politique d'acquisitions de la société : «Nous réinvestissons une partie de notre trésorerie disponible dans des acquisitions. Nous cherchons des cibles rentables qui nous renforcent, soit géographiquement, dans des zones clés, soit technologiquement par l'apport de compétences qui nous manquent.»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant