FAIVELEY TRANSPORT : résultats annuels 2011-12

le
0

Gennevilliers, le 7 juin 2012,

Normes IFRS, en millions d’euros

      31/03/2012

       31/03/2011

r%

Chiffre d’affaires

900,5

913,9

-1,5%

Résultat opérationnel courant *

94,7

129,8

-27,0%

Résultat opérationnel

93,3

126,7

-26,4%

 Marge opérationnelle (% CA)

10,4%

13,9%

Résultat net part du groupe

47,4

75,7

-37,3%

 Marge nette (% CA)

5,3%

8,3%

Bénéfice par action (en euros) **

3,38

5,43

-37,6%

(*) Hors coûts de restructuration et résultat sur cessions d’actifs

(**) Après neutralisation des actions en autocontrôle

Un chiffre d’affaires annuel de 900,5 M€

Sur l’exercice 2011/2012, Faiveley Transport a réalisé un chiffre d’affaires de 900,5 M€, en retrait de
-1,5% par rapport à l’exercice précédent, dont -2,3% à périmètre et taux de change constants. Sur l’année, les effets de change ont été légèrement défavorables pour 0,6% et les acquisitions ont apporté une contribution positive de 1,5%.

Cette variation du chiffre d’affaires reflète des évolutions contrastées par zone : une forte croissance organique en Amérique (+27%), un léger retrait d’activité en Europe (-3%) et une baisse en Asie-Pacifique (-9%).

Le groupe a enregistré une croissance soutenue de son activité de Services (+6%), fruit de sa politique de développement des services d’ingénierie de maintenance de trains en opération et de la croissance de sa base installée.

Un carnet de commandes record de 1 690 M€

Grâce à une année exceptionnelle en termes de prises de commandes, le carnet de commandes atteint un nouveau record à 1 690 M€ au 31 mars 2012, soit une progression de +16,3% par rapport à fin mars 2011. Faiveley Transport a notamment remporté un contrat historique auprès de Siemens et Bombardier, portant sur la fourniture de freins, de portes embarquées et de systèmes de climatisation pour les 130 premiers trains à grande vitesse allemands ICx, pour un total de plus de 210 M€. En plus de ce contrat majeur, le Groupe a continué d’enregistrer de nouvelles commandes sur l’ensemble de ses zones d’activité et sur d’importantes plateformes : métro de Moscou (climatisation), métro de Chennai (freins, coupleurs, portes embarquées), trains régionaux allemands ET430 (portes embarquées), trains régionaux suisses (climatisation).

  Résultats du groupe : maîtrise des frais de structure, bonne generation de tresorerie et structure de bilan tres solide

La marge brute sur l’exercice est en baisse de 2,6 points de marge à 233,8 M€, soit 26,0% du chiffre d’affaires contre 28,6% au cours l’exercice précédent. Comme annoncé précédemment, cette baisse est majoritairement liée aux problèmes d’exécution rencontrés dans l’unité de portes palières en Chine. Ces difficultés ont conduit à une révision significative des marges sur une série de contrats de portes palières gérés en Chine. Le Groupe a rapidement pris des mesures drastiques de réorganisation et de restructuration pour redresser cette situation. Hormis ce problème spécifique de portes palières en Chine, la marge brute du groupe aurait baissé de -0,3 point de marge, conséquence de la baisse de volume en Chine et en Espagne et d’un mix projets moins favorable.

Les programmes de réduction des coûts de structure ont permis de maintenir le montant des frais généraux et administratifs (+0,6% à périmètre comparable). Les frais commerciaux sont en légère hausse (+2,5% à périmètre comparable) en raison de la forte activité d’appels d’offre sur l’exercice, et de la poursuite du renforcement des équipes dans les régions stratégiques de développement.

Le résultat opérationnel s’établit à 93,3 M€ en diminution de 3,5 points de marge par rapport à l’exercice précédent, avec une marge opérationnelle de 10,4% contre 13,9% en 2010/2011. Le recul du taux de marge opérationnelle s’explique principalement par les révisions de marge sur des projets de portes palières gérés en Chine.

Le taux d’impôt effectif est en hausse à 34,5% (vs. 28,3% en 2010/11) en raison de la baisse des résultats dans des pays à plus faible taux (Chine) et de la hausse des impôts en France.

Le résultat net part du groupe est de 47,4 M€, soit 5,3% de marge nette, en baisse de 3 points de marge par rapport à l’exercice précédent. Après prise en compte des actions en autocontrôle, le bénéfice net par action atteint 3,38€.

La génération de trésorerie reste satisfaisante avec un flux de trésorerie disponible de 48,6 M€ sur l’exercice, avant acquisitions. En particulier, la bonne gestion opérationnelle du besoin en fonds de roulement (stocks, clients, avances) a permis de compenser les dépenses en ingénierie et en gestion de projet liées aux nouvelles plateformes gagnées depuis deux ans (hausse des encours projets de 25 M€).

L’endettement net au 31 mars 2012 s’élève à 196 M€ en tenant compte des actions en auto-contrôle. Hors acquisition de Graham-White, la génération de trésorerie a permis de réduire la dette financière nette de 28 M€ par rapport à l’exercice précédent. La structure du bilan reste donc très solide, avec un ratio de dette nette sur EBITDA de 1,8x. Le Groupe a réalisé avec succès deux opérations de financement au cours des douze derniers mois, un avenant important à son crédit syndiqué et un placement privé aux Etats-Unis, qui ont permis d’allonger de 2 ans la maturité moyenne de la dette, de diversifier et de renforcer les moyens de financement du groupe dans des conditions très compétitives.

Une acquisition stratégique aux etats-unis

Faiveley Transport a acquis le 3 février 2012 la société américaine Graham-White, leader mondial dans la technologie de séchage d’air comprimé pour les systèmes de freins ferroviaires et un des principaux fournisseurs de composants de freinage sur le marché américain des locomotives et du transit ferroviaire. Graham-White réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 70 millions de dollars, avec une part importante provenant du service après-vente et de la remise à neuf d’équipements. Cette opération permet de renforcer l’implantation de Faiveley Transport sur le marché américain, notamment sur le marché des locomotives et du service client.

Dividende : proposition du maintien du taux de distribution

Avec l’objectif de maintenir un taux de distribution sur la durée entre 20% et 25% des bénéfices, le directoire proposera à l’Assemblée générale, qui se tiendra le 14 septembre 2012, la distribution d’un dividende de 0,85 € par action.

Perspectives 2012/13 : retour a la croissance organique et amélioration de la rentabilite

Le marché de l’équipement ferroviaire mondial continue de bénéficier de tendances de fond très favorables, avec notamment l’urbanisation croissante, le développement durable des moyens de transport et le renouvellement de flottes vieillissantes dans les pays occidentaux. Ces moteurs de croissance se traduisent par le lancement de nombreux programmes en Europe (trains régionaux en Allemagne et en Italie, programmes Thameslink, IEP et Crossrail en Angleterre, investissements métros et grande vitesse en France) et la montée en puissance de nouvelles zones géographiques comme la Russie, l’Inde ou l’Afrique du Sud. En Chine, le ministère des transports devrait  initier le redémarrage de ses commandes de locomotives et de grande vitesse au cours de l’exercice, tandis que le marché des métros reste très soutenu. Aux Etats-Unis, le marché du fret ferroviaire, qui a fortement rebondi l’année passée, devrait poursuivre sa croissance, et le marché des locomotives accélérer sa croissance sur les prochaines années, tirée par les nouvelles exigences réglementaires.

Dans ce contexte, et compte tenu de son carnet de commandes record, Faiveley Transport anticipe un retour à la croissance organique sur l’exercice 2012/13 et une amélioration de sa rentabilité.

Annexe : Comptes consolidés 2011/12

Prochains événements :

24 juillet 2012

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2012/13

14 septembre 2012

Assemblée Générale

25 octobre 2012

Chiffre d’affaires du 1er semestre 2012/13

Faiveley Transport, un leader mondial de l’industrie ferroviaire

Faiveley Transport est leader mondial dans les systèmes d’équipements ferroviaires à fort contenu technologique. L’offre de Faiveley Transport a pour vocation de servir les constructeurs, les opérateurs et les organismes de maintenance ferroviaire dans le monde entier, avec la gamme d’équipements la plus complète du marché : climatisation, systèmes d’accès passagers, portes palières, systèmes de freinage, coupleurs, captage de courant, information passagers et services.

Faiveley Transport emploie plus de 5400 collaborateurs dans 25 pays.

FAIVELEY Transport

Guillaume BOUHOURS

Directeur financier

+33 1 48 13 65 03

guillaume.bouhours@faiveleytransport.com

Maryline Berlin

Communication Financière

+33 1 48 13 65 76

maryline.berlin@faiveleytransport.com

Florent Alba

NewCap.

+33 1 44 71 98 55

falba@newcap.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant