Faits divers : La descente aux enfers de Pistorius en prison

le
0
Faits divers : La descente aux enfers de Pistorius en prison
Faits divers : La descente aux enfers de Pistorius en prison
Emprisonné fin octobre pour le meurtre de sa compagne, Oscar Pistorius connaît une incarcération compliquée, où ses relations tumultueuses avec ses co-détenus l'ont fait tomber dans une paranoïa.

Près de six mois après la fin du procès Pistorius et l'incarcération de l'athlète handisport sud-africain, condamné à cinq ans de prison pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp, le Daily Mail met en lumière vendredi les conditions de vie de l'ancienne icône sud-africaine en prison. Et Oscar Pistorius connaît un vrai calvaire. Car en raison de son bon comportement, le Sud-Africain a rapidement bénéficié d'un régime de faveur (radio dans la cellule, budget revu à la hausse) mal accepté par ses co-détenus. Si bien que ces derniers l'ont menacé d'empoisonnement, révèle le quotidienne britannique.

Libération dans six mois ?

Pris de crises de paranoïa suite à ces menaces, Oscar Pistorius s'impose un régime alimentaire très strict et ne se nourrit plus que de conserves. Conséquence, l'ancien spécialiste du 400m a perdu beaucoup de poids et ne peut même plus enfiler ses prothèses. Un calvaire qui pourrait toutefois être de courte durée, la loi sud-africaine prévoyant une possible libération dans six mois. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant