Faites-vous soigner en musique

le , mis à jour le
0

Elle n'adoucit pas seulement les mœurs. La musique sert aussi à apaiser la souffrance de patients lors d'actes médicaux douloureux. Expérimenté depuis deux ans à l'hôpital parisien Sainte-Périne (XVI e), le « pansement Schubert » appliqué par la violoncelliste Claire Oppert affiche déjà un bilan éloquent : les premiers résultats montrent une atténuation de la douleur de 10 à 30 %. « Il y a une nette décontraction musculaire et une atténuation de l'anxiété », explique le docteur Jean-Marie Gomas, coordinateur du centre douleur et soins palliatifs de Sainte-Périne.

 

Le médecin en est persuadé : à Sainte-Périne, classé depuis vingt ans « centre de référence pour la douleur chronique et les soins palliatifs », la rencontre avec la musicienne, forte d'une expérience de cinq ans auprès de patients atteints d'Alzheimer, a « mis en évidence la capacité des stimuli musicaux à estomper le ressenti douloureux, lors d'actes douloureux ».

 

De son côté, Claire Oppert explique avoir déclenché des réactions physiques qu'elle-même avait découvertes presque par hasard, en suivant son intuition dans l'Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) où elle intervenait. « Il y avait une patiente très difficile, raconte-t-elle. Cette femme hurlait, mordait... Les infirmières ne parvenaient pas à lui faire son pansement. En passant devant la chambre, j'ai eu l'idée de m'asseoir et l'envie de jouer le 2e Trio de Schubert. La patiente s'est apaisée immédiatement. » Le « pansement Schubert » était né.

 

Certes, les médecins de Sainte-Périne sont conscients que « la musique ne remplacera pas la morphine, comme le souligne le docteur Bruno Le Dastumer, chef du pôle médecine spécialisée. Mais il est tout à fait possible que les patients reçoivent la musique dans une visée thérapeutique lors d'actes douloureux. » C'est le principe de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant