Faites-vous attention aux avertissements ?

le , mis à jour à 06:15
0
Faites-vous attention aux avertissements ?
Faites-vous attention aux avertissements ?

Fabrice De Oliveira

49 ans, fonctionnaire

Isles-les-Meldeuses (77)

Non, car je me méfie toujours des jeux vidéo comme de leurs fabricants. Globalement, je suis contre les jeux vidéo. Par chance, ma fille ne s'y est jamais intéressée. Je lui ai offert une console Wii il y a quelques années et ça ne l'a jamais passionnée. Elle a joué quelques fois et, moi, je me suis déboîté l'épaule en jouant au jeu de tennis !

 

Véronique Huart

52 ans, comptable

Reims (51)

Non, hélas... Il y a une dizaine d'années, j'ai offert World of Warcraft à mon fils, qui a aujourd'hui 25 ans. Je ne me souviens pas qu'un âge minimum était indiqué... Mais il souhaitait ce jeu-là... J'ai voulu lui faire plaisir. Si c'était à refaire, je ne le referais pas. Pendant longtemps, le monde réel n'existait plus. Il était très renfermé sur lui-même.

 

Kacem El Meghraoui

25 ans, étudiant

Nancy (54)

Oui, mais le caractère du joueur est plus important encore. L'âge ne permet pas de savoir comment quelqu'un va réagir face à un jeu vidéo. On devrait sonder la personnalité... Les parents seraient capables de répondre à un questionnaire sur le tempérament de leurs enfants, mais ils ne connaissent sans doute pas réellement le jeu avant de l'acheter...

 

Christine Ries

73 ans, retraitée

Strasbourg (67)

Oui. Mon petit-fils de 5 ans et demi joue déjà sur la tablette de son père. Je joue parfois avec lui au jeu du poisson, un titre très adapté pour un enfant de son âge. Mais on va aussi au cinéma, on se promène, etc. Il faut qu'il continue à aimer les autres activités. Mais, comme pour la télévision, on doit apprendre aux enfants la modération.

 

Alain Deparis

65 ans, retraité

Manom (57)

Oui. Je ne suis pas de la génération des jeux vidéo, alors j'y suis plutôt hostile. J'ai tout de même offert une tablette à un de mes petits-enfants. Mais je trouve que ça les excite encore plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant