Faites place, v'la Kimmich !

le
0
Faites place, v'la Kimmich !
Faites place, v'la Kimmich !

L'an dernier, Joshua Kimmich régnait sur le milieu de terrain du RB Leipzig, en 2. Bundesliga. Au Bayern, il s'est retrouvé à jouer défenseur central. Et aujourd'hui, voilà qu'il a été promu latéral par Joachim Löw. Une situation qui ne semble guère l'importuner, bien au contraire.

104 ballons touchés (deuxième meilleur total après Toni Kroos, 145), neuf centres, quatre occasions créées (dont la tête de Müller sur le poteau). S'il y a bien un joueur qui a fait l'unanimité après le match contre l'Irlande du Nord, c'est bien Joshua Kimmich. Même Benedikt Höwedes, à qui le numéro 21 a chipé le couloir droit, y est allé de son compliment sur Facebook : " Joshua a super bien joué. Le coach a pris la bonne décision en l'alignant. Nous nous sommes montrés plus dangereux devant ". Et si le défenseur de Schalke 04 n'est pas déçu d'avoir dû laisser sa place, c'est qu'il sait qu'au fond, c'est pour le bien de tous. " Nous devons tous nous concentrer sur notre grand objectif et mettre nos egos de côté. C'est donc normal que d'autres joueurs aient du temps de jeu ".

" Une décision suicidaire "


Joshua Kimmich ne jouera peut-être pas toutes les rencontres à venir de l'Allemagne, mais il a au moins montré une chose : il est capable de s'adapter partout. En même temps, il en a toujours été ainsi au cours de sa carrière. Repéré à l'âge de 12 ans par Stuttgart alors qu'il taquine le cuir du côté du VfB Bösingen, Joshua s'engage avec le VfB en 2007. " Il portait déjà son équipe à l'époque ", racontait dans Bild il y a quelques semaines Markus Rüdt, le scout qui l'a découvert. " Joshua avait déjà cet enthousiasme. C'était un joueur formidable qui était visionnaire et qui prenait vraiment du plaisir. " Visionnaire, le club souabe ne le sera pas. En 2013, alors qu'il est encore en U19, Joshua Kimmich est bazardé au RB Leipzig pour 500 000 euros sans avoir eu le temps de prouver ce qu'il valait vraiment. Tant pis. Dans l'est de l'Allemagne, Kimmich s'impose assez rapidement dans l'entrejeu du RB, et fait partie des grands artisans de la remontée en 2. Bundesliga. Le jeune homme confirme la saison d'après, à tel point qu'il attire le regard du Bayern Munich. Stuttgart, qui a une possibilité de le faire revenir, le rachète... avant de le revendre directement au Bayern pour 8 millions. " Une décision suicidaire ", selon Alexander Zorniger, le coach du VfB au début de la saison 2015-2016. Et au vu du parcours du champion 2007 (relégué en 2. Bundesliga), force est de constater qu'il a sans doute raison.






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant