Fais-toi mal, Johnny Johnny Johnny !

le
0

Johnny Heitinga est de retour à l'Ajax Amsterdam sept ans après son dernier match sous la tunique rouge et blanche. Un club qui l'a vu grandir puis souffrir. Mais peut-être moins que les autres formations dans lesquelles il a évolué tout au long de sa carrière.

17 juillet 2015, Amsterdam ArenA. L'Ajax et le VfL Wolfsburg se dirigent tranquillement vers un match nul après avoir vu deux buts assez remarquables signés Klaassen et De Bruyne. Mais la plus belle action de ce match est encore à venir. À la 74e minute de la partie, les 49 000 âmes venues garnir l'antre ajacide se lèvent comme un seul homme pour en applaudir un autre, au bord du terrain, qui s'apprête à faire sa rentrée : John Heitinga. Le défenseur central de 31 ans foule alors pour la première fois depuis sept ans cette pelouse qui l'a vu débuter dans le football professionnel, avant que les supporters ajacides n'entonnent un " Oh Oh Johnny ! " en son honneur. À juste titre : de la dernière grande génération de joueurs enfantée par l'Ajax au début des années 2000, il est le dernier à être parti. Et le premier à être revenu, pendant que Van der Vaart et Sneijder se finissent tranquillement sous le soleil méditerranéen. En ce 17 juillet 2015, Heitinga porte le 15. Mais il portera officiellement le 5 lors de la saison d'Eredivisie 2015-2016. Et par le passé, il a déjà porté le 2, le 3, le 4, le 12 au sein du club amstellodamois. Aux chiffres, celui qui a grandi à Alphen aan de Rhijn mais dont Amsterdam fait battre le cœur depuis tout petit, a toujours préféré les mots pour évoquer son Ajax chéri. Précisément ceux du chanteur André Hazes, qui résonnent chaque semaine dans les travées de l'ArenA : " Bloed, zweet en tranen ". " Du sang, de la sueur et des larmes " en français. Une chanson à l'image de la carrière de Heitinga.

Un avenir tout (trop ?) tracé à l'Ajax


Tout avait pourtant bien commencé pour le défenseur central. Entré à l'âge de sept ans à l'académie ajacide après un passage de quelques années à l'Alphense Racing Club, le gamin est déjà un taulier en équipes de jeunes, au point d'apparaître en sélection nationale dès les U15. En décembre 2000, il est présenté comme l'avenir du club dans le documentaire Ajax : Hark the Herald Angel Sings, en compagnie de Gregory van der Wiel et Jeremain Lens. Huit mois plus tard, la prophétie se réalise : Heitinga fait son apparition dans le groupe pro alors qu'il n'a que 17 ans…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant