Faire face aux piqûres d'insectes ou de serpents

le
0
Une bonne information réduit le risque d'allergies aux différents venins.

Avec l'arrivée de l'été et de la chaleur, surgissent les premiers frelons, guêpes, abeilles ou diverses vipères avec le risque de piqûre, de morsure et d'allergie grave. Que faire? «Se calmer pour commencer , explique le Dr Catherine Quequet (allergologue), car pour faire une réaction allergique à ces venins, il faut déjà avoir été sensibilisé et donc piqué ou mordu au moins une fois auparavant.» De plus, quand on fait des tests pour le venin d'hyménoptères dans la population générale, on s'aperçoit qu'environ 20% des Français sont sensibilisés, alors que très peu risquent de présenter une réaction allergique grave. On déplore pourtant une vingtaine de décès annuels par réaction allergique grave au venin d'hyménoptère.

«Beaucoup de personnes se croient allergiques et donc en danger, parce qu'elles réagissent par un ½dème local, parfois important, à une piqûre de moustique ou de taon ou parce que l'endroit piqué ou mordu gonfle de plusieurs cen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant