«Faire battre les amis de Guérini»

le
0
INTERVIEW - Dans une interview au Figaro Magazine à paraître vendredi, le député UMP des Bouches-du-Rhône Renaud Muselier estime que battre le PS est un «enjeu de salubrité publique».

Quelle doit être l'attitude de la droite en cas de duel PS/FN?

«Je suivrai les consignes nationales de mon mouvement politique. Elles sont claires: ni front républicain, ni Front national, ni Front de gauche. Mais j'ajouterai un bémol au niveau local. Les socialistes, lorsque nous nous sommes retrouvés opposés en tête à tête au Front national, n'ont jamais appelé à voter pour nous. Je voudrais rappeler à tous les électeurs que, dans les Bouches du Rhône, les socialistes sont tous issus d'un système que la justice est en train de démonter, un système effroyable et honteux. Nous ferons tout pour faire battre tout socialiste issu du système Guérini. C'est un enjeu de salubrité publique.»

A qui pensez-vous?

«A Christophe Masse, à Marie-Arlette Carlotti, à Olivier Ferrand, à Vincent Burroni, à René Raimondi et Jean-David Ciot par exemple. Ils sont tous, de près ou de loin, liés au conseil général, donc à Monsieur Guérini. Donc au système.»

Votre objectif...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant