Faillite : Hollande blanchit 144000 petits patrons

le
39
Faillite : Hollande blanchit 144000 petits patrons
Faillite : Hollande blanchit 144000 petits patrons

C'est pour eux la possibilité d'un nouveau départ. A partir de lundi, un décret pris par le gouvernement va permettre à 144000 petits patrons de disparaître des fichiers de la Banque de France. Frappés de l'indicateur « 040 » après avoir fait l'objet d'une liquidation judiciaire, ils ne pouvaient plus obtenir un euro des banques pour essayer de se relancer. Un nouveau coup de pouce de François Hollande en faveur des PME.

A chaque demande de crédit d'un patron, les établissements consultent son profil auprès de la Banque de France. Avec un « 040 », aucune chance ou presque de décrocher un prêt. Ces chefs d'entreprise mis à l'index recevront la semaine prochaine une lettre nominative, que nous nous sommes procurée, du directeur de la Banque de France les informant qu'ils sont désormais blanchis.

Qui va en bénéficier? Le potentiel est très large. Il va du créateur de start-up au petit sous-traitant industriel en passant par le simple boulanger, qui, expliquent les services de Fleur Pellerin, la ministre déléguée aux PME, « ont connu une seule liquidation judiciaire, sans faute, depuis moins de trois ans ». Et ils sont de plus en plus nombreux?

Selon l'étude annuelle Deloitte-Altarès, « la situation s'est aggravée au dernier trimestre 2012 » avec une hausse de 4% des liquidations judiciaires par rapport à 2011. « C'est une excellente mesure qui va remettre en selle nombre d'entrepreneurs », se réjouit Thierry Viquerat. Selon ce conseil auprès des entreprises en difficulté, ce « droit à la seconde chance » peut inciter les candidats à la reprise et à la création de sociétés. Même satisfaction du côté de l'association SOS Entrepreneur pour qui cette suppression est « une super idée » : « La France était le seul pays d'Europe à appliquer ce type d'indicateur stigmatisant pour ceux qui ont échoué une fois dans leur vie », note Bruno Delcampe, son fondateur. D'autant que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 14 sept 2013 à 09:22

    Tout est dit...ou presque...On ne peut que confirmer !...

  • kec2000 le lundi 9 sept 2013 à 12:06

    C'est l'état français qui devrait avoir ce 040

  • M2766070 le dimanche 8 sept 2013 à 08:10

    et la sfac elle dit quoi ? la sfer ? la coface ? ah groland a oublié tous ça !!! s il gérait une sté il saurait !!! grokon

  • mlaure13 le dimanche 8 sept 2013 à 02:07

    MdR......les banquiers ont d'autres moyens pour savoir si un client est véreux ?!!!...

  • s.thual le dimanche 8 sept 2013 à 01:46

    dans le lot y a combien de mec qui ont coulé laissé des clients ou entrepises sur le paves surendettés,et les mecs vivent royalement a cote de leurs victimes,,,

  • fgino le samedi 7 sept 2013 à 19:45

    je ne sais pas si il sera blanchi, lui apres la faillite de la France !!!

  • M3366730 le samedi 7 sept 2013 à 19:44

    C'EST EXACTEMENT LE PORTRAIT DE SA MARIONNETTE A CANAL +, FLAM-BY EN ACTION A L'ECOLE : http://www.europe1.fr/Politique/L-AFP-retire-une-photo-peu-avantageuse-de-Hollande-1629067/

  • nebraska le samedi 7 sept 2013 à 15:16

    C'est comme acheter 1 véhicule dans 1 garage qui n'a pas payé le fabriquant = saisie du véhicule et à charge de l'utilisateur de se retourner contre le garage.

  • nebraska le samedi 7 sept 2013 à 15:15

    La majorité des gens ne sont pas au courant de cet état de fait. Et encore moins maintenant, merci internet !!!

  • nebraska le samedi 7 sept 2013 à 15:13

    Le seul moyen consiste à connaitre le client final et de faire planer le droit d'utilisation !!! C'est super efficace notemment dans le batiment, surtout lorsqu'il s'agit de l'utilisateur !!!!