Faible mobilisation à l'heure du vote sur les retraites

le
0
Les syndicats contestataires manifestent devant l'Assemblée nationale alors que les députés votent la loi sur les retraites ce mardi-après-midi.

«Marquer le coup» avant le vote des députés. Ce mardi après-midi, alors que le projet de loi sur les retraites devait être adopté en première lecture, les syndicats contestataires CGT, FO, FSU et Solidaires ont défilé place de la Concorde, face à l'Assemblée nationale à Paris. Mais ils n'ont que faiblement mobilisé leurs troupes.

«Il n'y a pas de rupture avec les gouvernements précédents, a regretté Thierry Lepaon, le secrétaire général de la CGT. Avec l'allongement de la durée de cotisation de 41,5 à 43 ans, on nous impose plus d'un quinquennat de travail en plus!» De son côté, le leader de FO Jean-Claude Mailly a condamné une «erreur historique»: «si l'Assemblée vote ce texte, elle abolit une partie de l'histoire sociale de notre pays».

Signe de cette faible mobilisation, à Paris la CGT n'a défilé que su...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant