Fagron renonce à se vendre, démission du DG, chute du titre

le
0
 (Actualisé avec cours de Bourse) 
    BRUXELLES, 14 décembre (Reuters) - Le fournisseur 
belgo-néerlandais d'ingrédients pharmaceutiques Fagron 
 FAGRO.BR  a annoncé lundi la démission avec effet immédiat de 
son fondateur et directeur général Ger van Jeveren, tout en 
disant qu'il avait renoncé à son projet de se vendre à une autre 
entreprise. 
    Ces annonces font plonger le titre de près de 35% vers 12h20 
GMT, ce qui porte son recul depuis le début de l'année à près de 
89%. 
    Ger van Jeveren, qui avait fondé Fagron en 1990, sera 
remplacé par Hans Stols, un membre du conseil d'administration 
indépendant. 
    Après avoir été plébiscité pendant des années par les 
investisseurs -- avec notamment un cours de Bourse triplé entre 
fin 2011 et fin 2014 -- la valeur est en chute libre depuis le 
mois d'août, lorsque l'annonce d'un ralentissement de la 
croissance des ventes avait déclenché une série de baisses de 
recommandations. 
    En octobre, Fagron avait annoncé être en discussions 
préliminaires avec de candidats potentiels à son rachat mais 
l'action avait déjà plongé de 36,7% sur la seule séance du 3a 
novembre près que ces candidats ont renoncé à toute acquisition. 
 ID:nL8N13P1R2  
    Fagron a précisé avoir entamé des pourparlers avec des 
banques en vue d'une augmentation de capital. 
    Selon des analystes d'ABN Amro le groupe devra lever 160 
millions d'euros pour ramener son ratio dette nette sur bénefice 
brut à 2,5. 
 
 (Robert-Jan Bartunek, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant