FagorBrandt suspend sa production

le
0
La société a un besoin urgent de liquidités pour régler ses fournisseurs et pouvoir redémarrer ses usines qui ne sont plus approvisionnées. Le Groupe Fagor négocie le refinancement d'une partie de sa dette, qui s'établit à 690 millions d'euros.

La nouvelle est tombée jeudi, à l'issue d'un comité central d'entreprise. Les salariés français de FagorBrandt vont subir trois semaines de chômage partiel. Les quatre sites de production nationaux resteront fermés, jusqu'au 15 novembre. Les salariés du groupe espèrent encore qu'une solution financière sera trouvée pour relancer la production avant cette date. FagorBrandt emploie 1870 personnes en France, dont près de 1300 dans ses quatre usines.

Tout reste suspendu aux négociations menées en Espagne par sa maison mère. Le Groupe Fagor négocie le refinancement d'une partie de sa dette, qui s'établit à 690 millions d'euros, affirme le groupe dans le cadre d'une procédure dite de «conciliation» qui n'a pas d'équival...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant