Factures salées de taxi : Agnès Saal recasée au ministère de la Culture

le , mis à jour le
9
Agnès Saal occupera au ministère un poste spécialement créé.
Agnès Saal occupera au ministère un poste spécialement créé.

L'ancienne directrice de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), Agnès Saal, a trouvé un point de chute au ministère de la Culture, selon des informations du Monde. Fin avril, la révélation de l'ampleur de ses frais de taxi, qui dépassaient 40 000 euros en dix mois, dont 6 700 pour son fils, alors qu'elle disposait d'une voiture de fonction avec chauffeur, l'avait contrainte à démissionner de son poste à la tête de l'INA.Poste inéditAu ministère de la Culture, où elle a déjà été en poste sous le gouvernement Jospin, de 1997 à 2001, Agnès Saal revient en tant que chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, un poste qui n'existait pas auparavant.Par ailleurs, Laurent Vallet, directeur général de l'Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (Ifcic), a été nommé mercredi en conseil des ministres à sa succession à la tête de l'INA. Cet administrateur civil, âgé de 45 ans et diplômé de Sciences Po, HEC et l'ENA, était depuis 2002 le directeur général de l'Ifcic, établissement de crédit créé en 1983 qui vise à faciliter l'accès au crédit des entreprises culturelles. Fin 2013, il avait rendu un rapport sur les relations producteurs-diffuseurs, proposant notamment d'accorder aux chaînes de télévision des droits sur la revente des programmes si elles les financent au moins à 70 %.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le vendredi 22 mai 2015 à 17:16

    Dans les répu-bananes on elit les présidents à vie à 110% de votants. Ici aucun vote.....

  • fquiroga le vendredi 22 mai 2015 à 17:15

    Même pas honte.....

  • fquiroga le vendredi 22 mai 2015 à 17:15

    Et en plus on censure.....

  • M6384423 le vendredi 22 mai 2015 à 13:47

    Aucun sens éthique... Est-ce qu'il existe encore un homme politique qui revendique les valeurs de la République, Liberté, Egalité, Fraternité dès lors que les fonctionnaires ne sont pas soumis à la même justice que le peuple ? (et que l'on attend d'eux d'être exemplaires)

  • M2734309 le jeudi 21 mai 2015 à 08:27

    Gvt de parasites sans aucun sens moral !

  • M415325 le jeudi 21 mai 2015 à 07:47

    Scandaleux

  • frk987 le mercredi 20 mai 2015 à 22:28

    Je l'avais parié que non seulement elle ne serait pas virée mais mutée, quant aux poursuites judiciaires faut pas rêver....voilà le monde des politicards et de leur cour...car ce n'est pas spécifique aux socialos !!!!

  • M3366730 le mercredi 20 mai 2015 à 20:39

    Pas de fin de droit pour la gauche caviar : c'est la justice sociale !

  • r.pruvos le mercredi 20 mai 2015 à 20:17

    quand je vois que l'on contrôle les chomeurs et que certaines personnes ont des postes bien payés qu'ils ne méritent pas