Facebook, un faux ami en cas de rupture

le
0
Après une séparation, rester connecté en tant qu'«ami» avec l'ex-partenaire bloquerait le processus de guérison émotionnelle et l'épanouissement personnel.

Confrontés à la difficulté d'une rupture amoureuse, certain(e)s éprouvent le besoin de rester en contact avec leur ex-partenaire, au moins pendant une courte période. Avec Facebook, cela devient possible puisque la vie intime de chacun y est exposée quasi publiquement. Selon le travail de la psychologue Tara C. Marshall, publié dans la revue Cyberpsychology, Behavior, Networking, la star des réseaux sociaux, en facilitant le contact avec l'ex-partenaire, empêcherait d'aller de l'avant après une séparation.

Pour parvenir à ces résultats, ses équipes ont interrogé 464 participants dont la grande majorité sont des jeunes femmes américaines en âge d'entrer à l'université. Ces dernières se sont exprimées sur le souvenir d'une rupture douloureuse (haine, frustration, tristesse, etc.) avec une person...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant