Facebook: tollé en Norvège après la censure d'une célèbre photo de guerre

le
0
Facebook: tollé en Norvège après la censure d'une célèbre photo de guerre
Facebook: tollé en Norvège après la censure d'une célèbre photo de guerre

Facebook fait face à une levée de boucliers en Norvège où des abonnés, Première ministre en tête, ont déploré vendredi la censure de la célèbre photo d'une jeune Vietnamienne nue brûlée au napalm.Joignant sa voix à une flopée de critiques, la chef du gouvernement norvégien Erna Solberg a défié le géant américain et s'est exposée à sa censure en publiant sur le réseau la photo prise en 1972 par le Vietnamien Nick Ut Cong Huynh pour l'agence Associated Press.Considéré comme un document historique et récompensé par le prestigieux prix Pulitzer, le cliché montre une fillette nue de 9 ans fuyant sur une route, hurlant de douleur et de terreur, après une attaque au napalm de son village.L'affaire a débuté après la publication il y a deux semaines d'un post de l'auteur norvégien Tom Egeland sur le thème des photos de guerre, illustré notamment par ce cliché et promptement supprimé par Facebook.Des abonnés qui avaient pris sa défense en publiant à leur tour la photo ont alors subi la censure de l'hébergeur, leur post étant supprimé ou leur compte suspendu au motif que la publication de la photo violait ses règles sur la nudité. La décision a aussitôt suscité un vif débat dans le pays scandinave, chantre des libertés."J'apprécie le travail de Facebook et d'autres médias pour stopper les images et les contenus montrant des mauvais traitements et de la violence. (...) Mais Facebook fait fausse route quand il censure de telles photos. Cela contribue à freiner la liberté d'expression", a écrit la Première ministre sur sa page Facebook vendredi matin, recueillant rapidement des milliers de mentions "J'aime".Le post a été supprimé en milieu de journée sans que l'on sache par qui.Le représentant régional de Facebook n'a pu être joint dans l'immédiat pour un commentaire.- Photo à la Une -Le plus grand journal norvégien Aftenposten s'est aussi élevé contre la censure de Facebook en reproduisant en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant