Facebook reconnaît moins attirer les jeunes internautes

le
2
Facebook reconnaît moins attirer les jeunes internautes
Facebook reconnaît moins attirer les jeunes internautes

Le réseau en ligne Facebook a admis pour la première fois mercredi une baisse d'engagement chez ses plus jeunes utilisateurs, jetant une ombre sur un bon troisième trimestre qui confirme ses progrès dans la publicité mobile."L'usage de Facebook chez les adolescents américains a été dans l'ensemble stable entre le deuxième et le troisième trimestre, mais nous avons observé une baisse de l'usage quotidien, spécialement parmi les plus jeunes adolescents", a reconnu le directeur financier, David Ebersman, lors d'une téléconférence avec des analystes.Une étude au début du mois de la banque d'affaire Piper Jaffray était déjà arrivée à la conclusion que le rival Twitter, qui s'apprête à faire ses premiers pas en Bourse, avait détrôné Facebook dans le coeur des adolescents américains: ils étaient désormais 26% à citer Twitter comme leur réseau social préféré contre 23% pour Facebook et sa filiale de partage de photos Instagram.M. Ebersman n'a pas donné de chiffre précis, soulignant le "manque de précision" des mesures, mais l'évolution est moins favorable que pour l'ensemble des usagers de Facebook: ils sont passés en trois mois de 1,15 à 1,19 milliard, et la part des plus engagés, qui visitent le site tous les jours, a progressé de 699 à 728 millions.L'aveu de la désaffection des adolescents a douché l'enthousiasme des investisseurs dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York: l'action Facebook perdait 0,71% à 48,66 dollars vers 22H30 GMT, quand elle s'était envolée de plus de 10% immédiatement après la publication des résultats du troisième trimestre.Ceux-ci montraient de nouveaux progrès dans le mobile, un segment clé pour Facebook: ce sont les inquiétudes sur sa capacité à rentabiliser les connexions de plus en plus nombreuses à son réseau depuis un smartphone qui avaient fait s'effondrer le cours de son action dans les mois suivant son introduction en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bignou56 le jeudi 31 oct 2013 à 12:39

    facebook ne sert qu'à montrer sa pitoyable vie sur la place publique.

  • agavois1 le jeudi 31 oct 2013 à 10:33

    vous désirez que les derniers recoins privés de votre vie deviennent publiques eh bien inscrivez vous sur face de bouc!!