Facebook poursuit sa course en avant dans la publicité et le mobile

le
0
Facebook poursuit sa course en avant dans la publicité et le mobile
Facebook poursuit sa course en avant dans la publicité et le mobile

Le réseau social en ligne Facebook a dépassé les attentes haut la main au premier trimestre, où ses recettes publicitaires ont continué de s'envoler en particulier dans le mobile.Il a annoncé mercredi un bénéfice net trimestriel presque triplé à 642 millions de dollars et un bénéfice par action dépassant de 10 cents la prévision moyenne des analystes, à 34 cents.Surtout, il enregistre un bond de 72% sur un an pour son chiffre d'affaires, à 2,50 milliards de dollars, et même de 82% pour ses seules recettes publicitaires où il évoque aussi une augmentation du prix payé par annonce."C'est notre plus forte croissance publicitaire en près de trois ans", a souligné la directrice d'exploitation, Sheryl Sandberg, lors d'une téléconférence avec des analystes, y voyant la preuve du succès des produits mobiles du groupe.Sur les 2,27 milliards de dollars de recettes publicitaires encaissées au premier trimestre, 59% provenaient d'accès mobiles au réseau, une part en constante augmentation (elle était de 53% au dernier trimestre 2013 et de 30% il y a un an).Facebook compte désormais plus d'un milliard d'utilisateurs mobiles, soit une grande majorité de ses membres dont le nombre et l'engagement continuent globalement d'augmenter, "à notre grande surprise, et joie", a relevé le PDG-fondateur, Mark Zuckerberg: Facebook revendiquait fin mars 1,28 milliard d'utilisateurs mensuels, contre 1,23 milliard trois mois plus tôt, et 62,7% d'entre eux se connectent tous les jours, là aussi une amélioration comparé au trimestre précédent où la part était de 61,5%.- "Ecosystème" d'applications mobiles -Le groupe ne relâche pas ses efforts dans le mobile, avec l'objectif de créer "un écosystème complet de différents moyens avec lesquels les gens veulent partager (des choses) avec différentes personnes", a expliqué Mark Zuckerberg.Cela passe entre autres par une multiplication d'applications mobiles, à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant