Facebook France nomme Laurent Solly (TF1) à sa tête

le
0
Facebook France nomme Laurent Solly (TF1) à sa tête
Facebook France nomme Laurent Solly (TF1) à sa tête

Le groupe Facebook a annoncé jeudi la nomination à la tête de Facebook France de Laurent Solly, qui occupait jusqu'à présent le poste de directeur général de la régie publicitaire de TF1 et qui avait été en 2007 directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.Laurent Solly, qui a également été le chef de cabinet de M. Sarkozy au ministère de l'Intérieur de 2005 à 2007, a été nommé directeur général de Facebook France, une fonction qui n'existait pas jusqu'à présent, le poste le plus élevé étant celui de directeur commercial."Fort de son expérience au sein du groupe TF1, première régie publicitaire française, pendant les 6 dernières années, Laurent apportera à Facebook sa parfaite maîtrise du marché publicitaire français et des nouveaux enjeux de communication des marques et des entreprises", est-il indiqué."L'arrivée de Laurent Solly est une étape clef dans la croissance de Facebook en France. Laurent est un professionnel reconnu et respecté par toute l'industrie, qui nous a été fortement recommandé par de nombreux partenaires de confiance", s'est félicité James Quarles, directeur général pour l'Europe, le Moyen-orient et l'Afrique du groupe américain, cité dans le communiqué."Laurent Solly va permettre à Facebook de poursuivre et accélérer son essor en France. C'est une bonne nouvelle pour nos clients, nos partenaires et plus généralement pour l'écosystème de Facebook en France", déclare-t-il."Je me réjouis de pouvoir apporter à Facebook mon expérience des médias grand public, acquise chez TF1, et de la perspective de travailler en synergie avec son large écosystème de partenaires en France", a pour sa part commenté Laurent Solly.Il prendra officiellement ses fonctions "d'ici quelques semaines", selon le communiqué.Le réseau social compte 26 millions d'utilisateurs actifs en France.De son côté, TF1 a annoncé dans un communiqué...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant