Facebook et Microsoft s'allient pour poser un câble sous-marin transatlantique

le
0
Facebook et Microsoft s'allient pour poser un câble sous-marin transatlantique
Facebook et Microsoft s'allient pour poser un câble sous-marin transatlantique

Les géants américains du secteur technologique Facebook et Microsoft vont s'allier pour installer un câble internet sous-marin de plusieurs milliers de kilomètres à travers l'océan Atlantique, ont-ils annoncés jeudi."Microsoft et Facebook collaborent sur ce système pour accélérer le développement de la prochaine génération d'infrastructure internet et soutenir l'explosion de la consommation de données et la croissance rapide de leurs services de cloud et en ligne", explique un communiqué commun des deux groupes.Le nouveau câble sous-marin, baptisé MAREA, "aidera à répondre à la demande croissante des consommateurs pour des connexions fiables et à haut-débit", affirme-t-il.MAREA assurera une liaison de 6.600 kilomètres entre la Virginie, sur la côte Est américaine, et Bilbao en Espagne, d'où il pourra être reconnecté à d'autres réseaux vers l'Europe, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie."En construisant le câble le long de cette nouvelle route au sud (des liaisons câblées sous-marines existant déjà), nous augmentons aussi la résistance de notre réseau mondial, aidant à garantir davantage de fiabilité pour nos clients", relève Christian Belady, un responsable de Microsoft cité dans le communiqué.La construction commencera cet été et s'étalera jusqu'en octobre 2017. Le réseau sera ensuite géré par Telxius, une filiale du groupe de télécommunications espagnol Telefonica spécialisée dans les infrastructures.Microsoft et Facebook disent avoir conçu MAREA de telle sorte qu'il puisse fonctionner avec toutes sortes d'équipements de réseau."En créant avec Microsoft et Telxius un design compatible avec tous les fournisseurs (d'équipements), nous pouvons choisir le matériel et les logiciels qui servent le mieux le système (câblé) et en fin de compte accélérer le rythme de l'innovation", a commenté Najam Ahmad, en charge des questions d'ingénierie liées aux réseaux chez ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant