Facebook entre sur le marché du fitness et lance un produit pour les médias

le
0
Facebook entre sur le marché du fitness et lance un produit pour les médias
Facebook entre sur le marché du fitness et lance un produit pour les médias

Le réseau social américain Facebook a fait son entrée jeudi sur le marché des applications "fitness" et a annoncé un nouveau produit pour les médias en partenariat avec le groupe de presse News Corp.Facebook a acheté l'application mobile Moves, qui permet de surveiller son activité physique sur un iPhone ou un smartphone opérant sous Android, le système d'exploitation de Google.L'application permet de comptabiliser le nombre de pas faits dans une journée, les distances parcourues ou la durée d'une activité. Elle fait partie du secteur en plein boom des accessoires et applications liées au domaine du sport et de la santé."L'équipe de Moves a construit un outil incroyable pour les millions de personnes qui veulent mieux comprendre leur activité sportive quotidienne, et nous attendons avec impatience que l'application continue à gagner de l'élan", a commenté un porte-parole du réseau social aux plus d'un milliard de membres.Il a précisé que "des membres clés" de Moves allaient rejoindre les équipes de Facebook, mais que l'application continuerait de fonctionner de manière indépendante.C'est déjà l'approche retenue pour l'application de partage de photos Instagram rachetée en 2012, et celle annoncée pour la messagerie populaire WhatsApp pour laquelle Facebook a mis 19 milliards de dollars sur la table en février.Les modalités financières de l'achat de Moves ne sont pas divulguées.Moves, qui annonce aussi l'opération sur son site internet, précise n'avoir "aucun projet" de modifier son modèle d'activité ou "regrouper des données avec Facebook".Le réseau a fait du mobile un point fort de sa croissance, comme l'ont encore montré ses résultats trimestriels publiés mercredi soir. Son PDG-fondateur Mark Zuckerberg avait détaillé à cette occasion son ambition de créer un "écosystème" d'applications mobiles.Pour entretenir l'intérêt de son réseau pour ses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant