Facebook: des résultats impressionnants.

le
0

(CercleFinance.com) - Encore une publication de haut vol pour Facebook, dont la performance d'ensemble au quatrième trimestre devrait permettre au titre de faire feu de tout bois ce jeudi. Le réseau social est quoi qu'il en soit à son zénith, ayant engrangé un bénéfice net de 1,56 milliard de dollars représentant 54 cents par action au quatrième trimestre, contre 701 millions ou 25 cents par action un an plus tôt.

Hors exceptionnel, son bénéfice par action (BPA) est ressorti à 79 cents, très nettement au-dessus des 68 cents visés par Wall Street.

Facebook n'a pas été en reste sur le plan de l'activité, avec un chiffre d'affaires qui affiche un bond de 52% en rythme annuel à 5,84 milliards de dollars (+66% hors effet devises), contre environ 5,37 milliards anticipés par le consensus. 'Les recettes publicitaires affichent leur plus forte progression depuis le premier trimestre 2014, à 3,6 milliards de dollars', relaient par ailleurs les équipes d'Aurel BGC, tandis qu'1,57 milliard de comptes actifs (c'est-à-dire avec au moins une connexion dans le mois) ont été dénombrés, soit une hausse de 200 millions comparativement au troisième trimestre.

La vidéo, notamment sur téléphone mobile, constitue un autre motif de satisfaction, considérant que près de 500 millions de personnes se connectent chaque jour sur la plate-forme vidéo de Facebook et regardent, en moyenne, 12 minutes de vidéo. 'Il s'agit du début de la monétisation de cette audience selon le groupe', rapporte Aurel BGC.

Plus largement, les smartphones sont LA grande priorité de Mark Zuckerberg, étant entendu que 80% des recettes publicitaires sont désormais réalisées sur ces terminaux, 11 point de plus qu'au quatrième trimestre de 2014, et que plus de la moitié des utilisateurs du réseau social ne se connectent plus que depuis leur téléphone mobile.

A ce stade, l'adaptation semble réussie et force est d'admettre la réussite insolente de Facebook tranche avec les déboires de son cadet Twitter, qui vient de connaître une hémorragie de départs au sein de son état major et ne se prévalait fin septembre 'que' de 320 millions d'utilisateurs.

Parmi les brokers ayant réagi à cette publication, Susquehanna a relevé son objectif de cours de 130 à 140 dollars. Toujours positif sur la valeur, l'intermédiaire se dit notamment impressionné de la performance du segment 'mobile'. Il décèle plusieurs catalyseurs à même de soutenir le titre ces prochaines semaines parmi lesquels la monétisation d'Instagram ou encore le lancement d'Oculus, promis à devenir une nouvelle réussite pour l'incontestable leader des réseaux sociaux.

Le temps des déconvenues boursières paraît aujourd'hui bien lointain...

(G.D)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant