Facebook: de nouveaux plus hauts absolus après les comptes.

le
0

(CercleFinance.com) - Facebook inscrit de nouveaux plus hauts historiques jeudi à la Bourse de New York après avoir explosé les attentes hier soir lors de la publication de ses résultats de deuxième trimestre.

Sur la période allant d'avril à juin, le réseau social a dégagé un bénéfice par action de 97 cents, alors que les analystes n'attendaient que 82 cents, pour un chiffre d'affaires de plus de 6,4 milliards de dollars contre un consensus établi à seulement six milliards.

Les analystes de Credit Suisse saluent aujourd'hui une copie 'sans faute' de la part du groupe californien et relève dans la foulée leurs estimations de résultats, tout comme leur objectif de cours sur la valeur (qui passe de 145 à 154 dollars).

'Si une certaine controverse semble entourer les commentaires de l'équipe de direction selon lesquels le recours à la publicité ('ad load') est appelée à devenir un moindre moteur de croissance dans le futur (surtout à compter du second semestre 2017), nous estimons que c'est exactement ce que Facebook doit faire: c'est-à-dire créer de la valeur pour les actionnaires en visant sans cesse des améliorations et une plateforme agréable, tout en essayant de réduire le risque lié à l'engagement des abonnés', explique le bureau d'études.

Chez Jefferies, les analystes en charge du dossier se contentent de réitérer leur recommandation d'achat, assortie d'un objectif de cours de 170 dollars.

S'il salue la qualité de la publication, le broker dit s'inquiéter de la rapide progression de Snapchat, susceptible d'affecter la trajectoire de croissance d'Instagram, un phénomène qui pourrait d'après lui se matérialiser d'ici la fin de l'année.

'Nous constatons par ailleurs que le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens (DAU) et d'utilisateurs actifs mensuels (MAU) a pris le chemin de la baisse d'un trimestre sur l'autre, à la fois aux USA et en Europe, ce qui pourrait constituer les premier prémisses d'un impact concurrentiel', prévient Jefferies.

Des inquiétudes qui semblaient peser sur le titre jeudi matin, puisque l'action ne prenait plus que 2,3% à 126,1 dollars, après avoir atteint en début de séance un zénith historique à 128,3 dollars.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant