Facebook continue d'étendre son audience et la monétise de mieux en mieux

le
0
Facebook continue d'étendre son audience et la monétise de mieux en mieux
Facebook continue d'étendre son audience et la monétise de mieux en mieux

(AFP) - Le réseau social américain Facebook a terminé encore mieux que prévu l'année 2015, la publicité mobile continuant d'alimenter une forte croissance tandis que ses utilisateurs sont toujours plus nombreux et plus rentables.L'action du groupe s'envolait de plus de 11% vers 00H20 GMT mercredi soir dans les échanges électroniques d'après séance à Wall Street, après l'annonce d'un bénéfice net en hausse de 25% sur l'ensemble de l'année, où il a atteint 3,7 milliards de dollars, et même plus que doublé à 1,6 milliard au quatrième trimestre. 

C'est la première fois que le bénéfice trimestriel du groupe dépasse la barre du milliard de dollars.

Facebook continue aussi d'étendre son public, avec désormais 1,59 milliard d'utilisateurs revendiqués pour son réseau fin décembre, contre 1,55 milliard trois mois plus tôt. 

Leur intérêt ne semble pas non plus s'affaiblir, puisque 65% d'entre eux se connectent tous les jours, un niveau identique à celui constaté fin septembre. Et le plus grand réseau social mondial arrive de mieux en mieux à les monétiser: il a dégagé un revenu moyen de 3,73 dollars par utilisateur au quatrième trimestre.

Au total, le chiffre d'affaires du groupe s'est envolé de 44% à 17,9 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année dernière, et même de 57% à 5,6 milliards au quatrième trimestre, mieux qu'anticipé par les analystes. 

Facebook continue en particulier d'encaisser les recettes de la publicité mobile, sur son réseau lui-même comme sur son application de partage de photo Instagram où 98 de ses 100 plus gros annonceurs réalisent désormais aussi des campagnes, selon sa directrice d'exploitation Sheryl Sandberg.

Le mobile représente désormais 80% des revenus publicitaires du groupe.

- 100 millions d'heures de vidéo par jour -

Facebook continue aussi de monter en puissance dans la vidéo en ligne, dans laquelle beaucoup d'analystes voient un autre créneau probablement très rentable à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant