Facebook chute en Bourse, victime d'inquiétudes sur ses revenus

le
0
Le logo Facebook. (© J. Saget / AFP)
Le logo Facebook. (© J. Saget / AFP)

Facebook a publié mercredi soir des résultats trimestriels en forte hausse et supérieurs aux attentes. Son bénéfice net s'est notamment envolé de 166%, à 2,4 milliards de dollars, tandis que son chiffre d'affaires a grimpé de 56%, à 7 milliards.

Le réseau a parallèlement continué d'étendre son audience, avec un nombre d'utilisateurs passé de 1,71 milliard fin juin à 1,79 milliard trois mois plus tard. Et leur intérêt pour ses services ne semble pas faiblir: 66% des utilisateurs continuent de se connecter quotidiennement, un taux identique aux trimestres précédents.

Pourtant, le titre a sèchement reculé en Bourse dans la foulée de cette publication. En fait, le groupe de Mark Zuckerberg a aussi indiqué qu'il aurait de la peine à maintenir un tel rythme de croissance. Le directeur financier David Wehner a dit attendre une diminution du taux de croissance du chiffre d'affaires dès le trimestre en cours, entamé début octobre. Facebook a aussi indiqué qu'il allait investir massivement dans l'embauche d'ingénieurs informaticiens et la construction de centres serveurs.

«S'il y a un point faible pour Facebook, c'est sa capacité à faire de l'argent avec tout autre chose qui ne soit pas de la publicité. En dehors de cela, rien ne s'annonce comme un grand succès», a souligné Jan Dawson de Jackdaw Research dans un tweet.

97% des revenus issus de la publicité

Mark Zuckerberg table sur la réalité

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant