Facebook-Baisse de 9% du bénéfice avec la hausse des dépenses

le
0

(Actualisé avec détails, contexte) 29 juillet (Reuters) - Facebook FB.O a fait état mercredi d'une hausse plus marquée que prévu de son chiffre d'affaires du deuxième trimestre, mais cela n'a pas empêché le bénéfice du premier réseau communautaire mondial de reculer de 9% en raison des dépenses faites par le groupe pour augmenter ses recettes mobiles et poser les jalons de sa croissance future. La société avait dit précédemment que 2015 serait une année de gros investissements qui, selon les analystes, devraient générer d'importantes sources de revenus dans les années à venir. Le total des coûts et de dépenses a ainsi bondi de 82%, à 2,77 milliards de dollars (2,52 milliards d'euros) sur les trois mois à fin juin. Lors d'un entretien, Sheryl Sandberg, directrice générale déléguée de Facebook, a déclaré que cette envolée des dépenses avait été décidée pour "la croissance dont nous avons besoin aujourd'hui et pour l'avenir". "Nous investissons dans notre prochaine gamme de services (...)", a-t-elle ajouté, évoquant notamment Messenger, WhatsApp et Oculus. Ben Schachter, analyste chez Macquarie Research, a estimé que le niveau de coûts et de dépenses de Facebook était conforme aux attentes. "Nous pensons que l'entreprise a beaucoup d'opportunités, donc nous voulons la voir investir assez massivement dans ces investissements", a-t-il dit. Dans des échanges d'après-Bourse, le titre Facebook reculait de 2,5%. Au cours de clôture de mercredi de 96,99 dollars, la valeur affiche néanmoins un gain de 24,3% depuis le début de l'année, contre près de 8% pour le Nasdaq sur la période. Au titre du deuxième trimestre, le réseau communautaire a dégagé un bénéfice net de 715 millions de dollars (651 millions d'euros), soit 0,25 dollar par action contre 788 millions (0,30 dollar/action) il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le résultat par action ressort à0,50 dollar alors que les analystes financiers avaient anticipé 0,47 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Le chiffre d'affaires de Facebook a augmenté de 39% sur la période, à 4,04 milliards de dollars, contre un consensus de 3,99 milliards, grâce notamment à une hausse de 43% des revenus publicitaires, à 3,83 milliards. Sur ce total, les revenus des publicités sur mobiles a représenté 76% contre 62% il y a un an. Facebook dit compter 1,49 milliard d'utilisateurs mensuels actifs au 30 juin, ce qui représente une hausse de 13% par rapport au deuxième trimestre 2014. Sur ce total, 1,31 milliard ont accédé à ses services via un appareil portable, soit une augmentation de 23%. Les utilisateurs actifs quotidiens ont augmenté de 17% en juin par rapport au même mois de 2014, à 968 millions. Mardi soir, Twitter TWRT.N a dit que la croissance du nombre de ses utilisateurs mensuels était tombée à son rythme le plus faible depuis sa cotation en 2013, une annonce qui s'est traduite par une chute de 14,5% de l'action du site de micro-blogging. ID:nL5N1084PC (Devika Krishna Kumar et Yasmeen Abutaleb à Bangalore, Benoît Van Overstraeten pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant