Facebook ajoute des transports à Messenger en s'alliant avec Uber

le
0
Facebook ajoute des transports à Messenger en s'alliant avec Uber
Facebook ajoute des transports à Messenger en s'alliant avec Uber

(AFP) - Le réseau social américain Facebook a annoncé mercredi un partenariat avec le service de réservation de voitures avec chauffeur Uber, qui va être intégré à son application de messagerie Messenger.Cette alliance entre dans le cadre de tests annoncés par Facebook et visant à ajouter des fonctionnalités de transport à Messenger.

Ce dernier est, avec WhatsApp racheté l'an dernier, l'une des deux applications de messagerie de Facebook, et il revendique plus de 700 millions d'utilisateurs.

Facebook a depuis plusieurs mois entrepris de muscler Messenger en y intégrant d'autres services, sur le modèle de ce que font déjà d'autres applications de messagerie, notamment en Asie.

Au printemps, il avait par exemple annoncé l'incorporation à Messenger d'un service de paiements mobiles entre amis, et d'outils destinés à encourager son utilisation par des commerçants en ligne. Cet été, il a aussi commencé à tester un assistant virtuel baptisé "M" intégré à Messenger, susceptible de rivaliser avec les services similaires de Google, Apple (Siri) ou Microsoft (Cortana).

"Sur l'année écoulée, Messenger a ajouté l'intégration de commerçants sélectionnés, de marques et d'hôtels pour rendre vos interactions (...) plus productives", rappelle Facebook mercredi.

"Aujourd'hui, nous étendons les services disponibles pour vous avec le lancement de transports sur Messenger. Avec ce nouvel outil, vous pourrez réserver un trajet en voiture sans avoir besoin de télécharger une application supplémentaire ou de quitter une conversation", ajoute-t-il.

Uber est le tout premier partenaire de Facebook en la matière. Dans les villes américaines où le service de réservation de voiture avec chauffeur est présent, il va être proposé à certains utilisateurs de Messenger dans le cadre de tests.

Facebook promet toutefois que "davantage de pays et davantage de partenaires de transports seront disponibles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant