Facebook accueille les éditeurs de presse avec la publicité en toile de fond

le
0
Facebook accueille les éditeurs de presse avec la publicité en toile de fond
Facebook accueille les éditeurs de presse avec la publicité en toile de fond

Facebook s'engage encore davantage dans le secteur des médias grâce à un accord avec plusieurs éditeurs de presse permettant de proposer directement des articles à ses membres, avec les recettes publicitaires en toile de fond.Cet accord, attendu depuis quelque temps et annoncé mercredi, permet aux utilisateurs du réseau social de télécharger plus rapidement les articles qui les intéressent.Cette initiative a déclenché un débat animé entre ceux qui estiment que l'accord avec Facebook va aider les éditeurs de presse traditionnels et d'autres qui jugent, au contraire, qu'ils vont perdre le contrôle sur leurs produits.Appelé "Instant Articles", l'accord permet aux internautes de télécharger depuis le site Facebook les contenus média jusqu'à dix fois plus vite que les téléchargements effectués via l'internet mobile standard, et avec des fonctions interactives, affirme Facebook dans un blog.Les neuf éditeurs partenaires sont le New York Times, National Geographic, BuzzFeed, NBC, The Atlantic, The Guardian, BBC News, Spiegel et Bild, a précisé Facebook.La durée moyenne de téléchargement actuelle est de huit secondes, indique le réseau social le plus important du monde avec environ 1,4 milliard d'utilisateurs.Les éditeurs pourront vendre des espaces publicitaires avec leur contenu et conserver les revenus ou participer directement à la régie publicitaire du site. Ils pourront également connaître les données sur le trafic par le biais de ComScore et d'autres outils de mesure mis à disposition par Facebook.Dans un premier temps, la fonctionnalité Instant Articles n'est disponible que pour l'application Facebook sur iPhone, mais elle devrait être prochainement étendue à d'autres supports.- "Les serfs de Facebook" - Selon une récente étude du Pew Research Center, près de 30% des Américains s'informent déjà en utilisant Facebook. Les éditeurs de presse traditionnels de leur côté ont de la peine à s'adapter ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant